UA-20117402-1

La dernière fois que nous quittions la chanteuse et artiste ghanéenne Azizaa, c’était au fin fond de la forêt ghanéenne, elle était possédée par l’esprit de Mawu, une déesse créatrice éwé, et procédait à la correction d’insolents missionnaires évangéliste, à grand coup d’afropop électronisante, et de soul ésotérique… tout un programme n’est ce pas??!

Aujourd’hui, l’intrigante ghanéenne s’est enfoncé encore un peu plus loin sur les chemins de la culture vaudou, adjoignant d’ailleurs le complément Mystic à son nom, et a perfectionné sa maitrise des arts de la rave occulte, et de l’afrobeat revisité?; et c’est d’ailleurs avec Vodua, un nouvel album qui vient de sortir chez Jarring Effects, qu’on la redécouvre. Sur ce nouvel opus, où se dévoilent quelque 11 titres assez hétérogènes, liés par un fil conducteur vaudou qui nous emmène au plus profond de son labyrinthe sonore, on se retrouve encerclé par un son crépitant, bippant, tambourinant, cinglant, et surtout entêtant.

Passerelle entre le monde encore peu connu de la magie noire des éwé, et la noirceur crasse del’underground électronique occidentale — il faut dire que Azizaa Mystic a grandi entre Accra et New York – Azizaa nous fait faire, tout le long de ce Vodua, un grand écart entre les styles. En quittant les rythmes autant festifs que minimalistes de titre comme « Guede Party », ou le délicieusement rétro refrain vocodé du très hiplife « Ese Ndor », Azizaa Mystic n’hésite pas aussi à nous râper le conduit auditif avec un son très rugueuxqui par moment peut faire penser à des groupes comme Dookoom, sur des titres comme l’éponyme « Vodua », avant de nous cueillir avec « Money » qui, derrière les denses nappes de synthés qui l’entourent, cache un refrain digne d’un hymne punk-pop.

Mais plutôt que des mots, laissons place à la musique, et considérez de ce disque comme une invitation à vous perdre dans les chemins étranges du labyrinthe vaudou de Azizaa Mystic?!

Ecouter ou télécharger l’album!
https://vodua.fanlink.to/AzizaaMystic

SOURCE

Vodua, les chemins étranges du labyrinthe vaudou de Azizaa Mystic?!

 

Azizaa Mystik, la nouvelle prêtresse du vaudou électronique dévoile son nouvel album « Vodua »

Voilà près de trois ans maintenant que la chanteuse ghanéenne Azizaa Mystic surprenait avec « Black Magic Woman », un titre qui révélait une fusion singulière d’afro-beats, de soul mystique, plongée dans un bain de rave underground et de cérémonies vaudous. L’artiste continue de dévoiler son univers hypnotique avec nouvel album « Vodua » prévue pour le 26 octobre 2018 sur le label français Jarring Effects.

Tout au long de l’album, Azizaa nous embarque dans les contrées du sud-est ghanéen, terre de magie et de vaudou, d’où est originaire son ethnie, lesAnlo Ewe. Arborant sa tenue de prêtresse animiste, elle est guidée par l’esprit de Mawu (déesse créatrice chez les Ewé) et est prête à faire face aux prêcheurs abusifs tout en nous invitant à la danse. Dès les premières notes, les mélodies traditionnelles et modernes se mélangent. La musique est inclassable et est imprégnée d’une sensualité terrifiante, ce morceau est une ode aux femmes, à leur pouvoir et à leur sexe. Azizaa chante et scande en langue ewe et en anglais la puissance des femmes et les valeurs du vaudou. Avec sa voix soul envoutante et son flow rap, elle dénonce les abus du christianisme en Afrique et les clivages sociaux au Ghana.

A la production du titre « Voodoo Pussy » et de « Black Magic Woman », on retrouve un autre ovni la musique ghanéenne, le rappeur afro-gypsy, Wanlov the Kubolor – membre du duo hip-hop électro FOKN Bois. Azizaa fait partie de cette nouvelle génération d’artistes ghanéens mêlant les sons ancestraux aux sonorités électroniques contemporaines. Dans cet album, le rythme Agbadza de l’ethnie Ewe ou l’Adowa des Ashanti côtoient habilement les beats de la TR 808, à l’afro-pop et la nu-trap.

Cet album féministe et électrisant ramène le vaudou à sa vraie place, loin des clichés longtemps véhiculés par le cinéma hollywoodien.
Avec Vodua (qui signifie « la Divinité »), Azziza Mystic condamne les différents abus des monothéismes et des politiques en Afrique et replace au premier plan l’origine du monde… Oui c’est bien ce que vous êtes en train d’imaginer ! Voodoo Pussy !

Ecouter ou télécharger l’album!
https://vodua.fanlink.to/AzizaaMystic

Brain Damage

Le nouvel album de Brain Damage intitulé ¡ Ya no más ! sortira le 19 octobre prochain ! Martin Nathan multiplie depuis bientôt 20 ans les propositions artistiques les plus diverses sous le nom de Brain Damage. Tour à tour sombre, atmosphérique, revendicatif ou poétique, son univers semble être en perpétuel mouvement, constituant sans doute l’une des clés de la longévité de son projet.

Il s’agit du 14ème album du stéphanois, jamais vraiment là où on l’attend, toujours à contre courant. Ballades latines faussement lo-fi, fusions improbables de techniques digitales et de traditions centenaires, esthétiques léchées pour mise en avant de textes bruts et revendicatifs, tous les ingrédients sont là pour un nouvel album ovni, unique, contant l’histoire d’un contraste entre la richesse culturelle d’un pays et l’âpreté de son quotidien.

Tout commence en  2016, lorsque Brain Damage se produit pour la première fois à Bogotá, en Colombie, dans le cadre du Télérama Dub Festival. Sur place Martin Nathan rencontre Gatos Negros ce qui le mènera à rencontrer par la suite le collectif de Macky Ruff et La Gaitana, artistes engagés qui se dévoue pour les quartiers oubliés et à la jeunesse déconsidérés de Bogotá. Une création commune est immédiatement envisagée, et de fructueuses sessions de studio ont lieu spontanément avec certains des artistes les plus atypiques de la capitale.

Un an plus tard, cette fois ci soutenu par le label Jarring Effects, Martin Nathan retourne sur place dans le cadre de l’année France-Colombie, dans l’idée de continuer à mener à bien ce projet, loin des paillettes et de tout ce qui brille. Comme à son habitude, Martin Nathan offre un album à l’orientation inattendue, et aux antipodes des tendances actuelles des scènes reggae et dub du moment, écrasées par les influences anglo-saxonnes, mais également à mille lieux des clichés électro-cumbia qui fleurissent ça et là depuis quelques années.

E.M.I.L (European Music Industry Lectures)
Les Escales Buissonières
Afdas

Version française :
E.M.I.L. (European Music Industry Lectures) est un organisme de formation lyonnais créé en 2016 par le label indépendant Jarring Effects. Premier centre de formation certifié Ableton dans la région Rhône-Alpes, EMIL offre une formation de haut niveau sur mesure sur Live, et bien d’autres logiciels. La priorité de nos formations est de stimuler le processus créatif de l’élève et de lui enseigner les outils nécessaires au développement de sa carrière de musicien et d’artiste. Nos 2 formateurs, Flore et Uzul, sont 2 artistes producteurs en activité et réputés dans leurs spécialités, qui pratiquent au quotidien les outils sur lesquels vous serez formés. Flore est également Ableton Certified Trainer, animant régulièrement des workshops ou ateliers en France et à l’étranger.
Jarring Effects développe, en partenariat avec les Escales Buissonnières une offre conventionnée en accès collectif Afdas, permettant les prises en charge par cet organisme du coût intégral des formations pour les musiciens qu’ils soient intermittents ou auteurs.
Visiter le site web d’EMIL
Visiter le site web Ableton

English Version:
E.M.I.L. (European Music Industry Lectures) is a Lyon­-based training organisation founded in 2016 by independent music label and household name Jarring Effects. As the very first Ableton-certified training center in the Rhône­-Alpes region, France’s second biggest music and culture hub, E.M.I.L offers tailor­-made training on Live and other industry-standard softwares and techniques. The priority of our courses is to stimulate our students’ creative process and teach them all the know-hows they need at the highest level to develop their career as a live musician and producing artist. Our two trainers, Flore and Uzul, are both proactive music producers and experts reputed in their respective fields who personally practice on a daily-basis the tools on which you will be trained, giving you an excellent level of professional experience and insight. Flore is also Ableton Certified Trainer, regularly running workshops in France and abroad.
In partnership with les Escales Buissonnières, Jarring Effects is developing an Afdas offer, facilitating the support for the full cost of training for musicians.
Go on EMIL website
Go on Ableton website

NOS FORMATIONS / OUR TRANINGS :

Ableton Live : composer, jouer et mixer
Logic Pro X : composer et mixer
Concevoir son live avec Ableton Live
La technique du Dub au service de la création musicale : composition, mixage, remixage
Mixage en home studio : les techniques fondamentales pour donner de la personnalité à ses productions

NOS FORMATEURS / OUR TRAINERS :

Flore

FLORE MORFIN

Version française :
Flore Morfin est DJ, label manager, productrice d’événement, et également compositrice, connue sous les noms de Flore et Ritual. Elle commence à utiliser des ordinateurs pour composer de la musique à la fin des années 90, et est musicienne professionnelle depuis 15 ans. Elle est également une formatrice expérimenté, notamment au sein des Formations Jarring Effects.

English Version :
Flore Morfin is a French DJ, label and event manager, as well as a composer, under the names of Flore and Ritual. She started using computers for making music in the late 90s and has been a professional musician for fifteen years. She’s also an experienced teacher of Live and Push, at Formation Jarring Effects in Lyon, France.

Uzul

STEPHANE « UZUL » BERNARD

Version française :
Activiste dub depuis Kaly Live Dub, Uzul est aussi un artiste reconnu aux multiples facettes. Ses productions de bass music ont attiré l’attention d’artistes aussi reconnus et différents que Skreamn N-Type, Ben Sharpa…

English version :
Dub activist since Kaly Live Dub project, Uzul is also a multifaceted known artist. His bass music productions have drawn attention of artists as well respected as different such as Skream, N-Type, Ben Sharpa…

Jarring Effects Label et Sinnbus Records sont fiers de vous présenter « Yeah But No – Sand (Mudaze Remix) »

Qui sont Yeah But No ? Le groupe Yeah But No originaire de Berlin a réalisé son premier album éponyme en Novembre dernier, accompagné par quelque singles et EP. Après avoir tourné seul puis en première partie de Sylvan Esso et Zoot Woman, de prochaines dates sont prévues en ce mois de Mai 2018.
Fusionner la musique électronique avec des structures de chansons classiques dans un plaisir d’écoute intelligent et captivant. C’est l’objectif de Yeah But No. Le duo de berlinois se compose du producteur techno Douglas Greed et du chanteur Fabian Kuss. Greed s’est fait un nom dans la scène techno et a récemment réalisé un album avec Mooryc au sein de leur projet commun « Eating Snow »

 

Les deux hommes se sont rencontré il y a 4ans lorsque Greed était à la recherche d’un chanteur pour ses compositions.  Freude am Tanzen, un label à succès, sort sa musique pendant cette période et tourne à travers l’Europe, joue au Mexique et en Australie. En Fabian Kuss il son duo. Non seulement a-t-il étudié la voix, mais il a aussi été sur scène dans de nombreux pays et a exploré les styles musicaux du jazz au funk et à la pop avec ses groupes.

 

Maintenant Yeah But No annonce la sortie de « Remixes I », un des deux EP contenant des contributions avec des amis rencontré tout au long de leur chemin tels que Karmon (Diynamic), Daniel Brandt (Erased Tapes, Brandt Brauer Frick etc.), Marc Holstege (Stil vor Talent), Panthera Krause (Uncanny Valley, Riotvan, ORS etc.), et Mudaze (Beast Entertainment). Cela promet un EP de bon goût et agréable à écouter.
Yeah But No travaille aujourd’hui sur les sons de leur deuxième album, qui sortira en Novembre 2018.
Pré-commandé l’EP ici !

 

Tracklisting : 
Yeah But No – New Again (Karmon Remix)
Yeah But No – Leave The Dark (Daniel Brandt Remix)
Yeah But No – Leave The Dark (Marc Holstege Remix)
Yeah But No – Renew Me (Panthera Krause Remix)
Yeah But No – Sand (Mudaze Remix)
La Dame Blanche
Artwork No Da Para Na

Aujourd’hui sort le nouveau single de La Dame Blanche « No Da Para Na » ! Premier titre extrait de son prochain album « Bajo El Mismo Cielo » disponible chez Jarring le 25 Mai prochain !

Derrière ce personnage de La Dame Blanche, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santeria cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodriguez, fille de Jesus « Aguaje » Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club.

Née à Cuba, parmi un milliers de tambours battants, bercée par les chaloupes du son, de la rumba, au sein d’une famille de musiciens, la jeune fille s’échappe vite sur sa propre route : flûte traversière classique, puis hip hop. A Paris, où elle débarque et s’émancipe, elle chante dans Rumbanana, le Grand Orchestre du Splendid, officie comme choriste aux côtés de Sergent Garcia et El Hijo de la Cumbia et forge son langage musical. Dans ses créations, les esprits l’entourent, lui montrent la voie – les ancêtres, les
orishas. Ces puissances surnaturelles, aux vibrations puissantes, l’accompagnent sur scène, dans ses tournées autour du monde.

 

« Dans le hip hop, je me sens libre de toute technique, dégagée des structures imposées : tu vas jusqu’à la fin de ta phrase, sans te poser dix-mille questions ; tu fonces, avec toute ta personnalité. Du hip hop, j’aime cet excès de parole, cet excès de musique, qui me remplit et me complète… »

Retrouvez la en tournée en France et ailleurs :

05/05 – Gignac (FR) – Le Sonambule
15/05 – Washington DC (USA) – Millennium Stage, Kennedy Center
25/05 – Montreuil (FR) – La Marbrerie / Album Release Party
26/05 – Sannois (FR) – EMB
01/06 – Bergen (NO) – Nattjazz Festival
02/06 – Evreux (FR) – Fête de la Fraternité
09/06 – Kervignac (FR) – Festival Les Pieds dans la Vase
16/06 – Saint-Pabu (FR) – Festival Ribamboules
21/06 – Evian-les-Bains (FR) – Fête de la Musique
22/06 – Comines (BE) – Festival J’Veux du Soleil
23/06 – Pau (FR) – Latin Pau Festiv’Arts
29/06 – Audincourt (FR) – Festival Rencontres et Racines
06/07 – Valencia (ES) – Vivers La Feria
08/07 – Saint Peray (FR) – Crussol Festival
22/07 – Edmonton (CA) – Interstellar Rodeo Festival
26/07 – Laguépie (FR) – Lez’Art Festival
27/07 – Malmesbury (UK) – WOMAD Festival
28/07 – Isla San Simon (ES)
29/07 – Isla San Simon (ES)
09/08 – Gaspé (CA) – Festival Musique du Bout du Monde
11/08 – Sherbrooke (CA) – Festival des traditions du monde
15/08 – Moncton (CA) – Festival Acadie Rock
15/09 – Madison (USA) – Madison World Music Festival
18/09 – Des Moines (USA) – Festival Acadie Rock
20/09 – Chicago (USA) – Chicago World Music Festival
21/09 – Chicago (USA) – Chicago World Music Festival
22/09 – Albuquerque (USA) – Globalquerque Festival
28/09 – Biarritz (FR) – Festival Biarritz Amérique Latine
05/10 – Istres (FR) – L’Usine

Vous ne connaissez pas encore La Dame Blanche ? C’est le moment d’écouter son premier EP « Dos Caras » toujours disponible chez Jarring !

High Tone - Dub to Dub
High Tone

High Tone Remixed – Dub to Dub sort aujourd’hui en vinyle chez Jarring Effects ! Pour ses vingt ans, High Tone a ouvert son répertoire aux artistes dub de la nouvelle génération, chacun y allant de son remix du crew lyonnais !

Figures incontournables d’un certain underground européen, apôtres d’un do it yourself raisonné, engagés et pourtant souvent sans paroles, les High Tone ont su se façonner une place à part, patiemment, intelligemment, en restant en permanence connectés à leur public et à leurs racines, partant du dub pour construire leur propre univers, vaste et complexe, ouvert aux collaborations et toujours accessible.

Estampillé ethno-dub à leurs débuts, High Tone a fait évoluer la terminologie autant que les influences, devenant à son tour inspirateur, piochant dans le dubstep avant même que le terme n’existe et s’inscrivant pleinement dans ce que l’on nomme aujourd’hui la Bass Music, pour résumer les différentes filiations alliant drum and bass, dub, glitch hop et autres pistes aventureuses empruntées par les lyonnais, jamais immobiles et toujours ancrés dans le présent, toujours aux aguets, en recherche.

High Tone Remixed – Dub to Dub est disponible sur les différentes plateformes

TRACKLISTING :
01 – Ondubground – The Orientalist Remix
02 – Panda Dub – Raagstep Remix
03 – Mahom – Rubadub Anthem ft Pupajim Remix
04 – Alpha Steppa _ Dub Dynasty – Urban Style ft Martin Campbell Remix
05 – Jacin – Zentown Remix
06 – Adi Shankara – All This Things Remix
07 – Radikal Guru – Until The Last Drop feat Shanti D Remix
08 – Dub Engine – Emperor Dub Remix
09 – Tetra Hydro K – Enter The Dragon Remix
10 – Mayd Hubb – Afraid Of Nothing Remix
11 – Rakoon – Dirty Urban Beat Remix
12 – Full Dub – Glowing Fire Remix
13 – Alpha Steppa _ Dub Dynasty – Urban Style ft Martin Campbell Dub Remix
14 – Ackboo – Echo Logic Remix
15 – Roots Raid – Dry feat Shanti D Remix

Teaser "High Tone Remixed - Dub to Dub"

next tuesday "High Tone Remixed - Dub to Dub" will be available in free download on ODG PROD ! Be readyVidéo : Joris Couronnet

Gepostet von High Tone am Samstag, 4. November 2017

23/03 – Festival Electrochoc – Bourgoin (38)
24/03 – L’Atelier – Cluses (74)
30/03 – Noumatrouff – Mulhouse (68)
31/03 – Les Z’eclectiques – Chemillé d’Anjou (49)
07/04 – Le Fil – Saint Etienne (42)
20/04 – Echo System – Scey sur Saône (70)
04/05 – La Tannerie – Bourg en Bresse (01)
05/05 – Le 106 – Rouen (76)
06/05 – KLEG Festival – Cléguerec (56)
11/05 – El Mediator – Perpignan (66)
12/05 – Le Bikini – Toulouse (31)
19/05 – Outdoormix Festival – Embrun (05)
08/06 – So Good Fest – Canéjan (33)
15/06 – Théâtre de la Mer – Séte (34)
29/06 – Festival Démons d’or – Poleymieux-au-Mont-D’or (69)
30/06 – Lamano Festival – Ris-Orangis (91)

La Dame Blanche
Dos Caras EP

La Dame Blanche dévoile aujourd’hui son EP 4 titres Dos Caras EP ! L’EP inclus le titre Dos Caras, présent sur l’album à paraître en mai prochain chez Jarring Effects, ainsi que des remixes !

Avec son mélange explosif de hip hop, cumbia, dancehall, reggae, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine La Dame Blanche, délivre un son puissant et irrésistible, où s’invitent les esprits. Derrière ce personnage, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santeria cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodriguez, fille de Jesus “Aguaje” Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club.

En 2018, elle revient avec Bajo el Mismo Cielo son 3ème album co-produit avec son complice de toujours, Marc “Babylotion” Damblé, signé chez Jarring Effects. Un disque de connexions, accueillant de nombreux invités. Une grande fête musicale et rutilante à découvrir le 25 mai prochain !

29/03 – Grenoble (FR) – Musée Dauphinois
01/04 – Paris (FR) – La Bellevilloise
06/04 – Nilvange (FR) – Le Gueulard Plus
14/04 – Cenon (FR) – Le Rocher de Palmer
19/04 – Lille (FR) – Gare Saint-Sauveur
26/04 – Orléans (FR) – Jazz or jazz Festival
27/04 – La Rochelle (FR) – La Sirène
29/04 – Angoulême (ES) – La Nef
05/05 – Gignac (FR) – Le Somnambule
11/05 – Rio de Janeiro (BR) – Festival Back2Black
15/05 – Washington DC (USA) – Millennium Stage, Kennedy Center
25/05 – Montreuil (FR) – La Marbrerie / Album Release Party
26/05 – Sannois (FR) – EMB
01/06 – Bergen (NO) – Notjazz Festival
02/06 – Evreux (FR) – Fête de la Fraternité
09/06 – Kervignac (FR) – Festival Les Pieds dans la Vase
16/06 – Saint Pabu (FR) – Festival Ribamboules
22/06 – Comines (BE) – Festival J’Veux du Soleil
29/06 – Audincourt (FR) – Festival Rencontres et Racines
06/07 – Valencia (ES) – Jardins de Vivers
08/07 – Saint Peray (FR) – Crussol Festival
22/07 – Edmonton (CA) – Interstellar Rodeo Festival
26/07 – Laguépie (FR) – Lez’Art Festival
27/07 – Charlton Park (UK) – WOMAD
28/07 – Isla San Simon (ES) – Festival Sin Sal Son Estrella
29/07 – Isla San Simon (ES) – Festival Sin Sal Son Estrella
09/08 – Gaspé (CA) – Festival Musique du Bout du Monde
18/09 – Des Moines (USA) – Des Moines Social Club
20/09 – Chicago (USA) – Chicago World Music Festival
21/09 – Chicago (USA) – Chicago World Music Festival
22/09 – Albuquerque (USA) – Globalquerque Festival
05/10 – Istres (FR) – L’Usine

La Dame Blanche
La Dame Blanche

La Dame Blanche dévoilera son troisième album en mai prochain chez Jarring Effects. D’ici là pour vous faire patienter, l’artiste cubaine présentera ce vendredi un EP quatre titres incluant le titre Dos Caras, présent sur l’album, ainsi que des remixes !

Avec son mélange explosif de hip hop, cumbia, dancehall, reggae, la chanteuse, flûtiste et percussionniste cubaine La Dame Blanche, délivre un son puissant et irrésistible, où s’invitent les esprits. Derrière ce personnage, inspiré de légendes du monde entier, aussi présent dans la santeria cubaine, se révèle Yaite Ramos Rodriguez, fille de Jesus “Aguaje” Ramos, directeur artistique de l’Orquesta Buena Vista Social Club.

En 2018, elle revient avec Bajo el Mismo Cielo son 3ème album co-produit avec son complice de toujours, Marc “Babylotion” Damblé, signé chez Jarring Effects. Un disque de connexions, accueillant de nombreux invités. Une grande fête musicale et rutilante à découvrir le 25 mai prochain !

TRACKLISTING :
01 – Dos Caras ft. Piña & Serko Fu
02 – Dos Caras ft. BrunOG Remix
03 – Dos Caras ft. Bial Hclap Remix
04 – Dos Caras – Original Babylotion’s beat

29/03 – Grenoble (FR) – Musée Dauphinois
01/04 – Paris (FR) – La Bellevilloise
06/04 – Nilvange (FR) – Le Gueulard Plus
14/04 – Cenon (FR) – Le Rocher de Palmer
19/04 – Lille (FR) – Gare Saint-Sauveur
26/04 – Orléans (FR) – Jazz or jazz Festival
27/04 – La Rochelle (FR) – La Sirène
29/04 – Angoulême (ES) – La Nef
05/05 – Gignac (FR) – Le Somnambule
11/05 – Rio de Janeiro (BR) – Festival Back2Black
15/05 – Washington DC (USA) – Millennium Stage, Kennedy Center
25/05 – Montreuil (FR) – La Marbrerie / Album Release Party
26/05 – Sannois (FR) – EMB
01/06 – Bergen (NO) – Notjazz Festival
02/06 – Evreux (FR) – Fête de la Fraternité
09/06 – Kervignac (FR) – Festival Les Pieds dans la Vase
16/06 – Saint Pabu (FR) – Festival Ribamboules
22/06 – Comines (BE) – Festival J’Veux du Soleil
29/06 – Audincourt (FR) – Festival Rencontres et Racines
06/07 – Valencia (ES) – Jardins de Vivers
08/07 – Saint Peray (FR) – Crussol Festival
22/07 – Edmonton (CA) – Interstellar Rodeo Festival
26/07 – Laguépie (FR) – Lez’Art Festival
27/07 – Charlton Park (UK) – WOMAD
28/07 – Isla San Simon (ES) – Festival Sin Sal Son Estrella
29/07 – Isla San Simon (ES) – Festival Sin Sal Son Estrella
09/08 – Gaspé (CA) – Festival Musique du Bout du Monde
18/09 – Des Moines (USA) – Des Moines Social Club
20/09 – Chicago (USA) – Chicago World Music Festival
21/09 – Chicago (USA) – Chicago World Music Festival
22/09 – Albuquerque (USA) – Globalquerque Festival
05/10 – Istres (FR) – L’Usine

High Tone - Dub to Dub
High Tone

En novembre dernier sortait au format digital l’album remixes High Tone Remixed – Dub to Dub (ODG Prod) mettant à l’honneur les artistes dub de la nouvelle génération, chacun y allant de son remix du crew lyonnais. Nous sommes heureux de vous annoncer que Dub to Dub sortira au format vinyle chez Jarring Effects le 30 mars prochain !

Seront ainsi regroupés sur l’opus : Adi Shankara, Alpha Steppa, Dub Engine, Full Dub, Jacin, Mahom Dub, Mayd Hubb, Ondubground, Panda Dub, Radikal Guru, Rakoon ou encore Tetra Hydro K, avec la participation de Martin Campbel, Pupajim et Shanti D.

Vinyle Dub to Dub

Figures incontournables d’un certain underground européen, apôtres d’un do it yourself raisonné, engagés et pourtant souvent sans paroles, les High Tone ont su se façonner une place à part, patiemment, intelligemment, en restant en permanence connectés à leur public et à leurs racines, partant du dub pour construire leur propre univers, vaste et complexe, ouvert aux collaborations et toujours accessible.

Estampillé ethno-dub à leurs débuts, High Tone a fait évoluer la terminologie autant que les influences, devenant à son tour inspirateur, piochant dans le dubstep avant même que le terme n’existe et s’inscrivant pleinement dans ce que l’on nomme aujourd’hui la Bass Music, pour résumer les différentes filiations alliant drum and bass, dub, glitch hop et autres pistes aventureuses empruntées par les lyonnais, jamais immobiles et toujours ancrés dans le présent, toujours aux aguets, en recherche.

Écouter l’album

23/03 – ElectroChoc Festival – Bourgoin (38)
24/03 – L’Atelier – Cluse (74)
30/03 – Noumatrouff – Mulhouse (68)
31/03 – Festival les Z’Eclectiques – Chemillé d’Anjou (49)
07/04 – Le Fil – Saint Etienne (42)
20/04 – Echo System – Scey sur Saône (70)
04/05 – La Tannerie – Bourg en Bresse (01)
05/05 – Le 106 – Rouen (76)
12/05 – Le Bikini – Toulouse (31)
19/05 – Outdoormix Festival – Embrun (05)
08/06 – So Good Fest – Canéjan (33)
15/06 – Théâtre de la Mer – Sète (34)
30/06 – Lamano Festival – Ris Orangis (91)

High Tone - Remixed Dub to Dub
High Tone

High Tone fête cette année ses vingt ans, et pour l’occasion le groupe a proposé aux artistes de la nouvelle génération dub de remixer ses titres ! High Tone – Dub to Dub sortira le 7 novembre prochain chez ODG Prod.

Ainsi se succéderont sur les 12 titres de l’album : Adi Shankara, Alpha Steppa, Dub Engine, Full Dub, Jacin, Mahom Dub, Mayd Hubb, Ondubground, Panda Dub, Radikal Guru, Rakoon ou encore Tetra Hydro K ! High Tone – Dub to Dub a également été réalisé avec la participation de Martin Campbel, Pupajim et Shanti D.

Par ailleurs, le crew se produira en live pour la première fois depuis 3 ans au Télérama Dub Festival ! Pour l’occasion, les lyonnais présenteront un live exclusif avec des invités de marque au micro ! Ainsi pour les accompagner sur scène rien moins que Lady Chann, Shanti D, avec qui ils sont partis en Chine lors de leur dernière tournée, et Omar Perry ! Rendez-vous est pris pour le 25 Novembre aux Docks de Paris pour le Télérama Dub Festival #15.

Figures incontournables d’un certain underground européen, apôtres d’un do it yourself raisonné, engagés et pourtant souvent sans paroles, les High Tone ont su se façonner une place à part, patiemment, intelligemment, en restant en permanence connectés à leur public et à leurs racines, partant du dub pour construire leur propre univers, vaste et complexe, ouvert aux collaborations et toujours accessible.

Estampillé ethno-dub à leurs débuts, High Tone a fait évoluer la terminologie autant que les influences, devenant à son tour inspirateur, piochant dans le dubstep avant même que le terme n’existe et s’inscrivant pleinement dans ce que l’on nomme aujourd’hui la Bass Music, pour résumer les différentes filiations alliant drum and bass, dub, glitch hop et autres pistes aventureuses empruntées par les lyonnais, jamais immobiles et toujours ancrés dans le présent, toujours aux aguets, en recherche.

Brain Damage Meets Harrison Stafford
Brain Damage Meets Harrison Stafford

Brain Damage et Harrison Stafford (Groundation) dévoilent aujourd’hui chez Jarring Effects leur tant attendu album Liberation Time !

Un superbe opus que l’on peut écouter en boucle CULTURE DUB

Passés respectivement maîtres internationalement reconnus dans les styles reggae et dub, qu’ils développent parallèlement depuis bientôt 20 ans sans jamais réellement se rencontrer, les deux protagonistes s’évertuent à en bousculer les codes, dans le respect toujours plus grand de leurs origines jamaïcaines. Deux décennies au service d’un combat sans merci contre l’orthodoxie musicale, au profit de métissages, qui ont toujours contribué à faire évoluer les choses de l’histoire de la musique et des arts de manière plus générale. En témoignent la fusion du jazz et des différentes musiques traditionnelles jamaïcaines dans le cas d’Harrison Stafford et notamment de son extraordinaire aventure avec Groundation, ainsi que les innombrables expérimentations de Martin Nathan, au fil de la foisonnante discographie de Brain Damage, aux orientations toujours plus improbables et aventureuses.

De cette rencontre inattendue naîtra donc l’album Liberation Time , qui ravira bon nombre des amateurs des travaux des deux artistes, tant tout ce qui contribue à faire leurs particularités respectives y est représenté. La voix unique d’Harrison Stafford lui sert ici de vecteur pour asséner de manière toujours plus élégante un message fédérateur centré autour de l’auto-émancipation par la musique et sa vision universaliste de la foi rastafarienne. L’écriture et la production de Brain Damage quant à elles apparaissent toujours plus fines et personnelles, intellectualisées mais néanmoins viscérales.

Ecouter Liberation Time sur les différentes plateformes

11/10 – Le Moulin – Marseille (13)
12/10 – Victoire 2 – Montpellier (34)
13/10 – Les Docks – Cahors (46)
14/10 – Les Abattoirs – Bourgoin Jallieu (38)
15/10 – La Moba – Bagnols s/Cèze (30)
16/10 – Festival Roots’Ergue – Baraqueville (12)
18/10 – Atelier 210 – Bruxelles (BE)
19/10 – Le Moloco – Audincourt (25)
20/10 – Le Brise glace – Annecy (74)
21/10 – Le Clapier – St Etienne (42)
22/10 – Issoudun Reggae Temple – Issoudun (36)
14/11 – L’Autre Canal Nancy – Nancy (54)
15/11 – Les Tanneries – Dijon (21)
17/11 – L’Orange Bleue / Bords 2 Scènes – Vitry-Le-François (51)
18/11 – Stereolux – Nantes (44)
22/11 – Le Camji – Niort (79)
23/11 – Le Temps Machine hors les murs – Tours (37)
24/11 – Chauffer Dans La Noirceur – Montmartin s/Mer (50)
25/11 – Télérama Dub Festival – Paris (75)
26/11 – Le Grand Mix – Tourcoing (59)

High Tone
High Tone

Les High Tone vous ont concocté un mix exclusif d’1h30 à écouter sur Trax Magazine ! Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, cette année le crew fête ses vingt ans. Ppour l’occasion et après trois longues années d’absence, les patrons du dub français sont de retour sur scène. Les lyonnais nous préparent un live exclusif, une création spéciale avec des invités de marque au micro. Ainsi pour accompagner le crew sur scène rien moins que Lady Chann, Shanti D, et Omar Perry ! Rendez-vous est pris pour le 25 Novembre aux Docks de Paris pour le Telerama Dub Festival #15.

Figures incontournables d’un certain underground européen, apôtres d’un do it yourself raisonné, engagés et pourtant souvent sans paroles, les High Tone ont su se façonner une place à part, patiemment, intelligemment, en restant en permanence connectés à leur public et à leurs racines, partant du dub pour construire leur propre univers, vaste et complexe, ouvert aux collaborations et toujours accessible.

Estampillé ethno-dub à leurs débuts, High Tone a fait évoluer la terminologie autant que les influences, devenant à son tour inspirateur, piochant dans le dubstep avant même que le terme n’existe et s’inscrivant pleinement dans ce que l’on nomme aujourd’hui la Bass Music, pour résumer les différentes filiations alliant drum and bass, dub, glitch hop et autres pistes aventureuses empruntées par les lyonnais, jamais immobiles et toujours ancrés dans le présent, toujours aux aguets, en recherche.

Brain Damage Meets Harrison Stafford
Brain Damage Meets Harrison Stafford

Brain Damage et Harrison Stafford(Groundation) dévoilent aujourd’hui un nouvel extrait de leur tant attendu album à venir Liberation Time, à paraître le 20 octobre prochain chez Jarring Effects ! Découvrez sans plus attendre le titre Raw Talking Rebels!

Passés respectivement maîtres internationalement reconnus dans les styles reggae et dub, qu’ils développent parallèlement depuis bientôt 20 ans sans jamais réellement se rencontrer, les deux protagonistes s’évertuent à en bousculer les codes, dans le respect toujours plus grand de leurs origines jamaïcaines. Deux décennies au service d’un combat sans merci contre l’orthodoxie musicale, au profit de métissages, qui ont toujours contribué à faire évoluer les choses de l’histoire de la musique et des arts de manière plus générale. En témoignent la fusion du jazz et des différentes musiques traditionnelles jamaïcaines dans le cas d’Harrison Stafford et notamment de son extraordinaire aventure avec Groundation, ainsi que les innombrables expérimentations de Martin Nathan, au fil de la foisonnante discographie de Brain Damage, aux orientations toujours plus improbables et aventureuses.

De cette rencontre inattendue naîtra donc l’album Liberation Time , qui ravira bon nombre des amateurs des travaux des deux artistes, tant tout ce qui contribue à faire leurs particularités respectives y est représenté. La voix unique d’Harrison Stafford lui sert ici de vecteur pour asséner de manière toujours plus élégante un message fédérateur centré autour de l’auto-émancipation par la musique et sa vision universaliste de la foi rastafarienne. L’écriture et la production de Brain Damage quant à elles apparaissent toujours plus fines et personnelles, intellectualisées mais néanmoins viscérales.

11/10 – Le Moulin – Marseille (13)
12/10 – Victoire 2 – Montpellier (34)
13/10 – Les Docks – Cahors (46)
14/10 – Les Abattoirs – Bourgoin Jallieu (38)
15/10 – La Moba – Bagnols s/Cèze (30)
16/10 – Festival Roots’Ergue – Baraqueville (12)
18/10 – Atelier 210 – Bruxelles (BE)
19/10 – Le Moloco – Audincourt (25)
20/10 – Le Brise glace – Annecy (74)
21/10 – Le Clapier – St Etienne (42)
22/10 – Issoudun Reggae Temple – Issoudun (36)
14/11 – L’Autre Canal Nancy – Nancy (54)
15/11 – Les Tanneries – Dijon (21)
17/11 – L’Orange Bleue / Bords 2 Scènes – Vitry-Le-François (51)
18/11 – Stereolux – Nantes (44)
22/11 – Le Camji – Niort (79)
23/11 – Le Temps Machine hors les murs – Tours (37)
24/11 – Chauffer Dans La Noirceur – Montmartin s/Mer (50)
25/11 – Télérama Dub Festival – Paris (75)
26/11 – Le Grand Mix – Tourcoing (59)

Son of Light / A Noisy Blast est désormais disponible en écoute intégrale sur notre soundcloud.

La semaine passée, l’artiste lyonnais Mat3r Dolorosa dévoilait le clip vidéo du morceau Retroaction, extrait de son dernier album. Tristan Spella (aka Mat3r Dolorosa) a imaginé avec son équipe composée de David Decastille, de Antoine Vanel et de Sébastien Albert, un clip qui permettrait de donner une lecture du monde actuel et de ses dérives. L’humain cherche inlassablement à maximiser sa vie, et son expérience au monde. La révolution numérique et ses outils (casque de réalité virtuelle, biotechnologies…), rendent de plus en plus accessibles ces quêtes inébranlables, mais tout cela ne le rend t’il finalement pas asservi par une technologie qui l’empêche d’avoir pleine conscience de lui-même et de son environnement ? En réaction à cette question, le clip unit différents acteurs créatifs autour d’une œuvre globale qui mélange théâtre, danse, captation 3D, travail génératif et production vidéo.

Divisé en deux parties, Son of Light / A Noisy Blast mixe tour à tour ambiances sombres aux sonorités noise, et moments plus mélodiques et lumineux. Cet album, le second de l’artiste, fait notamment référence à Milton et son paradis perdu, et traite de sujets plus personnels : la quête d’identité à travers les épreuves, la recherche de sens…

« Le lyonnais réussit à insuffler un vent de fureur électronique sur neuf titres en perpétuel mutation qui prennent le temps de lorgner vers la techno et l’abstract hip-hop, rien ne semble laissé au hasard. » LONGUEUR D’ONDES

L’opus est disponible sur toutes les plateformes et également au format vinyle et CD sur CD1D

Midnight Ravers nous gâte en ce jour de fête de la musique ! Le combo franco malien dévoile une chanson inédite de l’album « Sou Kono » sorti chez Jarring Effects : « Duga«  !

« Duga » est un standard traditionnel mandingue interprété de manière magistrale par la sublime chanteuse Fatim Kouyate, accompagnée de Samba Diabate à la guitare.

Pour télécharger le morceau :
WAV http://bit.ly/2oIzyOV
Mp3 http://bit.ly/2sPvqPB

Vous pourrez par ailleurs retrouver le groupe au grand complet ce samedi sur la scène des Invites de Villeurbanne à partir de 21h !

Toutes les infos sur la page de l’événement

15823706_1847166312227290_6608348126619195819_n

Le 17 février dernier, Dub Invaders jouait à Lyon lors de la douzième édition de Dub Echo. A cette occasion, Pull-Up Mag ont réalisé un video-report sur la soirée, pour revivre ces grands moments en compagnie du crew et de ses invités : Omar Perry, Shanti D et Sir Jean.

Trois vidéos tournées par Pull-Up Mag sont à retrouver sur YouTube :

Dub Invaders feat Omar Perry :
https://youtu.be/WcL3iL2xL9o

Dub Invaders feat Sir Jean & Shanti D :
https://youtu.be/yx53VqIEBxc

Last tune avec Sir Jean :
https://youtu.be/iPZcWN1qPmI

 

 

16797122_10155549511346754_1762821824812847412_o

Dub Invaders vient également de sortir la ‘DUB BOX’, coffret spécial regroupant les 4 maxis vinyles « Dub Invaders Vol.3 », l’anthologie triple CD « Mission Completed », ainsi que de nombreux goodies. Coffret disponible à la vente sur BandCamp ou directement dans nos locaux chez Jarring Effects (13, rue René Leynaud, 69001 LYON).

 

A peine plus d’une semaine après la parution de leur 3ème album chez Jarring Effects, Erzatz dévoile aujourd’hui en exclusivité sur 90bpm le 3ème module cinématique issu de « Meian » et réalisé par Sens 2K : le morceau « Don’t make me hide » featuring M. Sayyid (aka « Sayyid Airborn »).
« Meian » est disponible en écoute et téléchargement sur toutes les plateformes.
L’album est également disponible au format physique et digital sur CD1D.com.

 

L’album de Vibronics et Conscious Sounds sort aujourd’hui !

Sur « Half Century Dub », Steve Vibronics et Dougie Wardrop (label Conscious Dub) célèbrent 5 décennies de Dub. Ils se retrouvent autour d’un album qui reprend les classiques de chaque décennie du dub, depuis le dub Jamaicain des années 1970 jusqu’aux sons dub internationalisés des années 2010. Les deux légendes du dub anglais ont repris sur leur platines les caractéristiques de chaque décénnie, propulsant l’auditeur à travers un demi siècle de roots rocking reggae music.

Ce concept album unique revisite les grands classiques des années 70 et 80, et propose de nouvelles versions des titres qui ont fait la notoriété de Conscious Sounds et de Vibronics dans les années 90 et 2000, ainsi que de nouveaux sons pour davantage typés années 2010. 50 ans de dub !

« Half Century Dub est un projet très réussi à conseiller à tous les dub addicts » » REGGAE.FR

Vous pouvez commander l’album sur CD1D

En mai dernier, le groupe d’electro mandingue Midnight Ravers sortait son EP de remix de titres issu de son album « Sou Kono », sobrement intitulé « Sou Kono Remix » et réunissant des références parmi les plus sexy et pointues de la scène internationale : Spoek Mathambo, Mawimbi, Simbad et Gulls !
Ce mois-ci, c’est au tour du producteur Karmaâ de s’essayer à l’exercice avec le remix du titre « Diarabi ».
Le morceau est disponible en écoute et en téléchargement gratuit sur le bandcamp de Midnight Ravers :

Bandcamp

Erzatz

Erzatz sortira son troisième album ce vendredi chez Jarring Effects.
Mais pour les plus impatients d’entre vous, Indie Music vous offre l’occasion d’écouter en exclusivité « Meian » toute cette semaine !
« Erzatz nous porte en toute simplicité au milieu d’une constellation d’étoiles filantes et brillantes, de planètes sur le point d’imploser en une multitude de tonalités fascinantes et que l’on garde précieusement imprimées sur nos rétines et dans nos cœurs. »
Un grand merci à eux !

[LP] [Exclusivité] Erzatz – Méian

Pin It on Pinterest