Sélectionner une page

Battlefield

Battlefield FX068 - 2008


1 – Adamantium
2 – Volfoni’s revenge
3 – Spit on the ashes
4 – Coal flake
5 – The wedding
6 – Break or die
7 – Alignment
8 – Lull
9 – Firedamp
10 – The Montagues and the Capulets
11 – Wagma


EZ3KIEL

Au bord de fleuves de Babylone, Dieu choisit Ezekiel pour être son prophète. Au bord des fleuves conduisant à une noirceur sans fin. A l’inverse des autres prophètes, Ezekiel apporta alors lumière et espérance à un peuple qui se sentait abandonné, de quoi affronter le long et douloureux champ de bataille qui se dressait devant lui. Battlefield nouvel album d’EZ3kiel nous offre cette lumière, et nous fait traverser ténèbres et tourments sans jamais afficher la volonté de nous y laisser seuls et démunis. Cette traversée sur onze morceaux, durant laquelle soufle un vent glacé, cinglant et enneigé nous fait contempler misère des peuples et obstination, destruction et reconstruction – quand la dernière balle a été tiré, le dernier sabre planté, que le dernier combattant exhale et s’apprête à rejoindre le valhalla. Mais ne vous attendez pas à savoir de quoi nous vous parlons, vous sous-estimeriez le potentiel de surprise de ce disque.

Déinitivement rock, lorgnant vers les références originelles et constantes du groupe que sont Nine Inch Nails, Primus ou Neurosis, EZ3kiel fait partir en éclats d’obsidienne les préjugés que Naphtaline pouvait laisser planner. Non leur musique n’a jamais été déinissable, jamais leur inspiration n?a cédé devant un compromis artistique, ou la recherche d’une identité lisse et bien rangée.
Guitares tranchantes, grosses basses, batteries indus et métal, tous les éléments sont réunis au service d’un son énorme, d’une dynamique incroyable. Les morceaux évoluent sans cesse, réinventant thèmes et structures, poussant l’exercice jusqu’au grindcore… Ce choix donne un caractère foncé et mystérieux à ce nouveau disque d’EZ3kiel. Le groupe s’y révèle obscur et énigmatique, soulevant toujours, au milieu d’une ambiance digne des Chants de Maldoror, le voile de l’espoir dans des mouvements mélodiques d’une intensité poignante.
Ont participé à cet album, le chanteur/slammeur BLU RUM 13, Mc de Reverse Engineering et Dj Vadim, le groupe NARROW TERENCE découverte du Printemps de Bourges 2007, ainsi que DAAU le quatuor belge avec qui le groupe a déjà collaboré. A noter qu’EZ3kiel compte désormais un quatrième musicien, Stéphane Babiaud, multi-instrumentiste de son état (batterie, percussions, vibraphone)

Au même titre que celles de son homonyme biblique, les prophéties d’EZ3kiel sont caractérisées par des représentations symboliques et allégoriques puissantes, dévoilant à chaque projet une série riche de visions majestueuses et de symboles colossaux. Jamais l’analogie entre le personnage biblique et le groupe n’aura été aussi forte…




;(function($) { $(window).load(function() { $('.js-masonry').masonry('layout'); }); })(window.jQuery);