La fin de l’année approche à grands pas, fin d’année synonyme de réjouissances mais également de bilan. Il serait impossible de résumer 2017 de manière exhaustive. Dans cet article vous trouverez nos différentes sorties discographiques, ainsi que les événements qui nous ont le plus marqué.

2017 fut pour nous marqué par la sortie du troisième album d’Erzatz, duo franco japonais, projet multiforme qui se métamorphose à chaque opus, et qui délivrait en février dernier avec « Meian  » un album dense et exigeant. Le mois de février fut également marqué par la sortie de l’album de Vibronics et Conscious Sounds, qui célébrait le temps d’un album 5 décennies de dub sur le bien nommé « Half Century Dub ». Le duo Filastine & Nova présentait quant à lui « Drapetomania », illustrant le concept de « dromomanie » en dénonçant l’aliénation par le travail, le non-respect de l’être humain et cette fuite constante des peuples. Brain Damage s’est associé le temps d’un album au mythique chanteur de Groundation Harrison Stafford, offrant un condensé du meilleur du dub et du reggae avec « Liberation Time ».

2017 fut également marqué par de nombreuses sorties sur le JFX Lab, la pépinière digitale du label ! On compte pas moins de 5 sorties sur l’ensemble de l’année. Tout d’abord, le duo MAZE et sa techno analogique aux sonorités sombres et organiques tout droit sortie « des plus profonds des bas fonds du monde » ; le producteur cosmique Datcom et son hypnotique «
Cosmic Dancer » ; Calling Marian et son EP « The Parade », condensé d’acid techno unanimement salué par la critique ; le producteur luxebourgeois Aamar qui s’est notamment produit à l’occasion de la dernière édition du MaMA Festival ; ou encore le duo tout droit venu de la planète Mars et qui marie à merveille le sexy et le trash, j’ai nommé Eustache McQueer !
Vous pourrez les découvrir dans une playlist réunissant toutes les sorties de l’année.

Côté audiovisuel, nous avons dévoilé cette année le nouveau film d’Arno Bitschy, produit par Jarring Effects :  » Jazz, portrait d’une âme oubliée de Detroit », qui a notamment reçu le prix MUBI, décerné par les abonnés de la plateforme de VOD à l’occasion du F.A.M.E, le festival pop et culture de la Gaïté Lyrique (Paris) !

L’année fut également marquée par l’anniversaire du JFX Studio, qui fête ses 10 ans de présence au cœur de la Croix Rousse ! Comme le label du même nom, Jarring Effects Studio défend la diversité des cultures, au sens des particularités. Ici pas d’idées préconçues : on aime les grosses basses comme les petits tambourins. Le JFX Studio a a cœur d’élaborer en collaboration étroite avec l’artiste son identité originale, qui viendra signer le processus de création de sa musique.

Pour l’année France Colombie, Jarring Effects s’est également envolé direction Bogota pour le projet « Give Peace a Chance to Play Dub » ! Le séjour ne fut pas de tout repos, puisqu’en l’espace d’une semaine se seront succédés : une exposition photos du collectif ITEM, la projection du documentaire d’Arno Bitschy « Resilience », une table ronde autour du secteur du disque en France ainsi qu’une rencontre avec des labels indépendants locaux, ou encore un concert de Brain Damage !

Pour finir, toute l’équipe de Jarring Effects vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2018 pour toujours plus de musique et d’audio activisme !

SOMMAIRE :

Erzatz - Meian

TRACKLISTING
01 Along
02 Don’t make me hide (ft.M.Sayyid)
03 A day
04 Blow my dream
05 Yougure
06 Life is going on
07 10 mois
08 Don’t refrain
09 Hakki
10 Not my goal
11 Matsuri

Acheter l’album

ERZATZ – Meian

Forme mouvante, le groupe est aujourd’hui composé de Takeshi Yoshimura, guitariste, compositeur et chanteur japonais, et de Céline Frezza, toujours productrice et ingénieure du son, mais désormais également chanteuse.
Ils ont fait appel à Aku Fen – musicien d’High tone – oreille extérieure bienveillante, pour arranger et produire. Comme une boucle qui se ferme. Aku Fen est en effet celui qui a donné le goût et les bases de la production à Céline, et si elle a eu besoin de faire ses armes, seule, c’est pour mieux revenir vers son « mentor » une fois son autonomie éprouvée. Le rappeur M.Sayyid, de feu Anti pop consortium et Air born audio vient ajouter la note hip hop, fil rouge de la discographie d’Erzatz.

Erzatz explore sur cet album des contrées plus folks, plus minimales, tout en restant électronique et abstract. Si on ressent toujours la mélancolie, elle est désormais douce, lumineuse, affirmée. Tout en fêlure et en ruptures de rythme, la voix de Céline joue le contraste d’un chant presque parlé, un peu rauque et pourtant suave, comme pour mieux accepter les illusions déçues qu’elle nous raconte.
Les thèmes abordés sont intimes: le mal du pays pour Takeshi, l’anxiété pour Céline, et pour les deux la difficulté de vivre les relations humaines, comme une continuelle dissonance entre soi et les autres.
Ce contrepoint permanent entre la rugosité du texte et ce qui est proposé mélodiquement est une porte ouverte sur un autre possible, l’acceptation, peut-être, de cet éternel paradoxe : la saveur douce amère de la vie.

TRACKLISTING
01 Jahvovia Dub
02 Leave Ya Dub
03 Try A Dub
04 Dub Somebody
05 Long Time Dub
06 Jah Light Jah Dub
07 Babylon Dub Down
08 China Dub
09 Blaze A Fire Dub
10 Hail Up Dub

Acheter l’album

VIBRONICS & CONSCIOUS SOUNDS – Half Century Dub

Vibronics & Conscious Sounds célèbrent 5 décennies de Dub. Dougie Wardrop (label Conscious Dub) et Steve Vibronics se retrouvent autour d’un album qui reprend les classiques de chaque décennie du dub, depuis le dub Jamaicain des années 1970 jusqu’aux sons dub internationalisés des années 2010. Les deux légendes du dub anglais ont repris sur leur platines les caractéristiques de chaque décénnie, propulsant l’auditeur à travers un demi siècle de roots rocking reggae music.

Ce concept album unique revisite les grands classiques des années 70 et 80, et propose de nouvelles versions des titres qui ont fait la notoriété de Conscious Sounds et de Vibronics dans les années 90 et 2000, ainsi que de nouveaux sons pour davantage typés années 2010. 50 ans de dub !

TRACKLISTING
01 Miner
02 Blockchainz
03 Perbatasan
04 Cleaner
05 Fenomena
06 Halcyon
07 Senescence
08 Salarymen
09 Glass Seagulls
10 Matamata
11 Chatarreros
12 Night X

Acheter l’album

FILASTINE & NOVA – Drapetomania

Filastine & Nova forment un duo multimédia qui travaille pour déminer les frontières. Spin Magazine parle de « bass music pour un avenir urbain en ruines », pour Pitchfork « ils sonnent moins comme de la musique du monde mais plutôt comme de la musique d’un autre monde ». Un autre monde, c’est exactement ce qu’ils essaient de créer, en utilisant le son, la vidéo, le design et la danse, pour exprimer une vision radicalement différente de ce qui est possible.

Sur ce 4ème album, Filastine illustre le concept de «dromomanie» en dénonçant l’aliénation par le travail, le non-respect de l’être humain et cette fuite constante des peuples. Musicalement, Drapetomania offre une synthèse audacieuse mixant psychédélisme, post folk tropicale et esprit punk ! Filastine & Nova sont avant tout des artistes de scène. Lors de leurs concerts, les sons font corps avec les images et les idées. Ils ont tourné sur les cinq continents, participant à des festivals tels que le Sonar (ES), Downtown Cairo Arts (EG), Decibel (US), Les Vieilles Charrues (FR), Foreign Affairs (DE), Mona Foma (AU). Pour le nouveau show de Drapetomania, le duo travaille avec un danseur invité et des visuels sur multi-écrans pour faire apparaître une sortie de secours de l’anthropocene. Il faut s’attendre à les trouver partout, transformant la friction en beauté.

TRACKSLISTING
01 Liberation Time
02 Everyone A Christ
03 Singing Soldiers
04 Rebel Music
05 Harrison Hello
06 Stand By Me
07 Baby
08 Raw Talking Rebels
09 Pich Up Yourself
10 Open Up

Acheter l’album

BRAIN DAMAGE MEETS HARRISON STAFFORD – Liberation Time

Pour appréhender la genèse de ce nouveau projet, surprenant de prime abord, il faut sans doute se pencher sur ce que ces deux artistes ont en commun, d’avantage que sur ce qui les différencie. Passés respectivement maîtres internationalement reconnus dans les styles, le reggae et le dub, qu’ils développent parallèlement depuis bientôt 20 ans sans jamais réellement se rencontrer, les deux protagonistes s’évertuent à en bousculer les codes, dans le respect toujours plus grand de leurs origines jamaïcines.

Deux décennies au service d’un combat sans merci contre l’orthodoxie musicale, au profit de métissages, qui ont toujours contribué à faire évoluer les choses de l’histoire de la musique et des arts de manière plus générale. En témoignent la fusion du jazz et des différentes musiques traditionnelles jamaïquaines dans le cas d’Harrison Stafford et notamment de son extraordinaire aventure avec Groundation, ainsi que les innombrables expérimentations de Martin Nathan, au fil de la foisonnante discographie de Brain Damage, aux orientations toujours plus improbables et aventureuses.

De cette rencontre inattendue naîtra donc l’album « Liberation Time », qui ravira bon nombre des amateurs des travaux des deux artistes, tant tout ce qui contribue à faire leurs particularités respectives y est représenté. La voix unique d’Harrison Stafford lui sert ici de vecteur pour asséner de manière toujours plus élégante un message fédérateur centré autour de l’auto-émancipation par la musique et sa vision universaliste de la foi rastafarienne. L’écriture et la production de Brain Damage quant à elles apparaissent toujours plus fines et personnelles, intellectualisées mais néanmoins viscérales. Compositions solides, mélodies imparables, effets dub classieux, autant d’éléments qui feront sans doute de « Liberation Time » l’un des projets de collaboration les plus aboutis de l’année.

C’EST AUSSI SORTI CETTE ANNÉE :

TRACKLISTING
01 Ondubground – The Orientalist Remix
02 Panda dub – Raagstep Remix
03 Mahom – Rubadub Anthem Remix
04 Alpha Steppa _ Dub Dynasty – Urban Style ft Martin Campbell Remix
05 Jacin – Zentown Remix
06 Adi Shankara – All This Things Remix
07 Radikal Guru – Until The Last Drop feat Shanti D Remix
08 Dub Engine – Emperor Dub Remix
09 Tetra Hydro K – Enter The Dragon Remix
10 Mayd Hubb – Afraid Of Nothing Remix
11 Rakoon – Dirty Human Beat Remix
12 Full Dub – Glowing Fire Remix
13 Alpha Steppa _ Dub Dynasty – Urban Style ft Martin Campbell Dub Remix

HIGH TONE – Remixed Dub to Dub

High Tone a fêté cette année ses vingt ans, et pour l’occasion le groupe a proposé aux artistes de la nouvelle génération dub de remixer ses titres ! Ainsi se succèdent sur les 12 titres de l’album : Adi Shankara, Alpha Steppa, Dub Engine, Full Dub, Jacin, Mahom Dub, Mayd Hubb, Ondubground, Panda Dub, Radikal Guru, Rakoon ou encore Tetra Hydro K ! High Tone – Dub to Dub est sorti le 7 novembre dernier chez ODG Prod.

Le crew a par ailleurs fêté son retour sur scène après 3 ans d’absence, à l’occasion du Telerama Dub Festival en novembre dernier !

MIDNIGHT RAVERS – Kuma Soundz

Dom Peter, producteur de Midnight Ravers, fait un tour d’horizon de l’afro-electro // broken sounds « made in Africa » avec une première mixtape : Kuma soundz #1 pour le festival Africa Bass Culture.

Des K7 en Ouganda (Nyege tapes), l’afro house du Ghana (Akwaaba), les pionniers en Afrique du sud (Aero Manyelo) des remixs inédits de Midnight, les parrains de l’afro electro en Europe (Batida , D. Haaksman, Mark Ernestus, Mawimbi) ou la diaspora Angolaise, (Dj Nigga fox) et la scène très excitante de Durban avec leur nouveau son très dark le « Gqom » !

World Wide Effects

WORLD WIDE EFFECTS :

GIVE PEACE A CHANCE TO PLAY DUB : Jarring Effects en Colombie !

Après Cape Town (Afrique du Sud) en 2013, et Detroit (USA) en 2015, Jarring Effects s’est envolé cette année pour Bogota (Colombie) ! Accompagné de Gatos Negros Prod, nos partenaires colombiens, le projet « Give Peace A Chance To Play Dub » s’inscrit dans un projet global que Jarring Effects défend depuis de nombreuses années : mettre l’art au service de la paix pour bâtir des ponts entre les cultures et entre les peuples.

Le séjour ne fut pas de tout repos, puisqu’en l’espace d’une semaine se seront succédé :
– une exposition photos, réalisée par le photographe Romain Etienne du collectif ITEM durant les 10 dernières années. Parmi le rock sauvage, les expériences sonores, le folk ou le blues métallique, il témoigne à travers l’image de cet univers et des individus qui composent la pléthore de ces groupes en échange perpétuel, passionnés, en colère, enthousiastes et militants.
– une table ronde autour du secteur du disque en France ainsi qu’une rencontre avec des labels indépendants locaux.
– la projection du documentaire d’Arno Bitschy « Resilience« . Ce documentaire dresse le portrait de la « ville-mère », Cape Town, étonnante mégalopole post apartheid au travers du regard de trois personnages, trois rappeurs, entre découverte et confidence, un regard insolite constitué de témoignages et d’instants pris sur le vif, un instantané éloquent !
– Un concert de Brain Damage à Las Bovedas. Après s’être rendu en Colombie en 2016, à l’initiative du Télérama Dub Festival et de Frédérique Péguillan, et avoir enflammé le Latino Power, le producteur stéphanois était de retour à Bogota !

Toutes les informations

HIGH TONE : Tournée en Chine

En mai dernier, High Tone s’envolait pour la Chine, accompagné de Shanti D. Après s’être produit en fin d’année dernière pour plusieurs dates sous la formule Dub Invaders, le crew est retourné au pays du soleil levant ! Au programme 4 dates (Chongqing, Chengdu, Guangzhou, Shanghaï) et 4 jours de résidence à Chengdu pour créer, enregistrer, filmer en prévision d’un nouvel album, accompagné d’une nouvelle tournée et d’un nouveau show, l’année des 20 ans du groupe ! Ce projet a été réalisé avec le soutien de l’Institut Français, la Ville de Lyon, le Bureau Export, ou encore de Kaiguan Agency.

13/05 – Nuts Live House – Chongqing (CHN)
19/05 – Morning House – Chengdu (CHN)
20/05 – SD Livehouse – Guanhzhou (CHN)
21/05 – MAO Livehouse – Shanghai (CHN)

MIL : Lisbon International Music Network

En Juin dernier Jarring Effects s’est envolé direction Lisbonne (Portugal), en compagnie de Midnight Ravers pour la première édition du MIL, convention internationale valorisant et diffusant la musique populaire contemporaine originaire des pays lusophones.
La convention fut l’occasion pour le groupe d’electro mandingue de se produire pour la première fois au Portugal, et de porter les couleurs et les sonorités du continent africain dans ce festival international.
Cette première édition fut également pour nous l’occasion de repérer le jeune artiste luxembourgeois Aamar, qui a par a la suite signé son EP « Paralysis«  sur le JFX Lab.

AZIZAA : Premier extrait de son album à paraître début 2018

Artiste atypique, Azizaa appelle son mélange unique de musiques la « Voodoo Music » : pont qui réunit l’ancien et le nouveau, l’ancestral et le moderne, le passé et le présent, le présent et l’avenir. La chanteuse ghanéenne a dévoilé le mois dernier le clip de son morceau « Adze Kolo / Voodoo Pussy » , extrait de son album « Vodua« , qui paraîtra début 2018 chez Jarring Effects !

Son clip, réalisé par Wanlov « The Kubolor » Cini, se lit en effet comme une ode à la religion vaudou et à la toute-puissance des femmes ewé, ce peuple d’Afrique de l’Ouest vivant principalement dans le Sud-Est du Ghana et le Sud du Togo, à qui l’on attribue en partie l’origine de la religion vaudou. Ce titre parle de la puissance du vaudou chez les Ewé, et du fait que les mères des tribus alentour mettent leur fils en garde contre les femmes ewé. Les hommes ont tendance à mettre leur vie de côté une fois face à une femme ewé.

MAIS AUSSI :

JFX LAB : La pépinière digitale

A l’heure de la globalisation, de la prolifération de l’information et des réseaux de communication, de la dématérialisation de la musique, de l’essor des Musiques Assistées par Ordinateur, de la proximité et de l’immédiateté que ces médias impliquent, le net label JFX Lab se veut un nouvel acteur musical, inscrit dans son époque et clairvoyant. Animé par la conviction que la musique est un art et non un produit commercial comme un autre, le JFX Lab est fidèle à l’esprit de curiosité, de découverte et d’ouverture sur le monde de sa maison mère : le label Jarring Effects.

Sorties 2017 :
MAZE – Membrane
DATCOM – Cosmic Dancer
CALLING MARIAN – The Parade
AAMAR – Paralysis
EUSTACHE McQUEER – Schatzi Stasi

Visiter le site web

JAZZ, PORTRAIT D’UNE ÂME OUBLIÉE DE DETROIT : Le nouveau film d’Arno Bitschy

Jazz est une vieille femme afro-américaine. Elle vit seule à Detroit dans une maison récupérée sans eau, ni électricité. Comme bon nombre de femmes afro-américaine, elle vit dans la misère, avec pour seule maison un logement insalubre. Dj Holiday est le double de Jazz, son personnage de scène. C’est elle qui chante depuis toujours, qui monte tous les jeudis soirs sur la scène du Berts, où sa voix brisée rayonne, entourée des meilleurs musiciens de jazz de la ville. A chaque fois le même rituel, immuable : elle met toute la journée à se préparer, revêtant sa robe de scène, prenant soin de chaque détail.

Le documentaire est un portrait de cette femme, qui nous émeut jusqu’aux larmes. Au travers de son regard, on perçoit les épreuves qu’elle a pu traverser tout au long de sa vie, et qui ont fait d’elle la femme qu’elle est : une femme à la fois forte et généreuse. Lorsqu’elle évoque son passé, sa vie, les choses ont une saveur particulière, douce amère. A travers ce portrait, le réalisateur Arno Bitschy évoque la face sombre du rêve américain, ses millions d’âmes errantes, délaissées. Suite logique de Resilience, Jazz nous dresse le portrait de Detroit, ville fantomatique.

JFX STUDIO : fête ses 10 ans !

Cette année, le JFX Studio fête ses 10 années de présence au cœur de la Croix Rousse (Lyon) ! Comme le label du même nom, Jarring Effects Studio défend la diversité des cultures, au sens des particularités. Ici pas d’idées préconçues : on aime les grosses basses comme les petits tambourins. Le JFX Studio a a cœur d’élaborer en collaboration étroite avec l’artiste son identité originale, qui viendra signer le processus de création de sa musique.

C’est Céline Frezza qui est en charge du studio depuis plus de 10 ans. Elle démarre sa carrière dès 1998, d’abord comme musicienne MAO, puis en tant qu’assistante au JFX studio, dont elle devient la responsable en 2002. Elle apprendra aux côtés de Jean-Pierre Spirli (High Tone, Philippe Découflé, Benjamin Biolay, Les Wampas, VRP, etc.), Fred Norguet (Ez3kiel, Lofofora, Les Hurlements d’Leo, Burning Heads, Sleeppers, Seven Hate, Kaly Live Dub, etc.) et tout ce que Lyon compte de bons ingénieurs du son !

Visiter le site web

DETAILS : Le logiciel au service des acteurs de la musique

Details est un logiciel complet servant les acteurs de la musique. Cet outil, déjà présent sur le territoire allemand, est rapidement devenu indispensable du fait des évolutions du secteur et apparaît aujourd’hui comme une nécessité. Ainsi Jarring Effects a, en collaboration avec Details, su adapter celui-ci aux particularités du marché français.

Details propose notamment selon les besoins les modalités suivantes :
Label : Gestion de vos répertoires de métadonnées, d’imports des ventes et des coûts afin d’éditer vos relevés de royautés…
Booking : Gérer les dates de manière intuitive ; gestion tout-en-un de la logistique (voyage, hôtel, contact) ; relevés des recettes ; Offrez une application mobile gratuite à vos artistes, managers et agents …
Promotion : Réunissez tous les résultats de vos campagnes Radio, Presse, Web, TV en un seul endroit ; Créez des relevés complets avec vos résultats promo ; Surveillez vos budgets marketing par poste en toute simplicité…
Management : Gérez simplement les différents projets de vos artistes (tournées, disques, remixes, etc.) ; Contrôlez rapidement vos recettes et dépenses ; Gérez tous vos contacts en un seul endroit …

Visiter le site web

Pin It on Pinterest