UA-20117402-1

Colony Collapse

Colony Collapse FX1104 - 2012


1 – Colony Collapse (featuring Nova)
2 – Colony Collapse (Beats Antique remix)
3 – Colony Collapse (Squeaky Lobster remix)
4 – Colony Collapse (L’Oeuf Raide remix)
5 – Colony Collapse (Fletcher In Dub remix)


Filastine

Après un break de 2 ans, le globe-producteur de bass music Filastine sortira son 3eme album £OOT le 23 avril prochain. La première alerte est ce maxi, Colony Collapse, un opus constitué d’un titre extrait de l’album, d’une video-concept le tout accompagné de 4 magnifiques remixes.

Pour ce titre Colony Collapse, Filastine s’est associé à Nova, une artiste indépendante rapeuse, chanteuse, poétesse de Malang (Indonesie). Entre les premières sessions à Barcelone et l’enregistrement final de la voix dans une forêt javanaise, le duo a travaillé une année entière sur le morceau et la video. La musique repose sur des vrombissements de basses grinçantes sauvées d’un naufrage dubstep qui soutiennent de délicats motifs de gong enregistrés à Sanur (Bali) au plus grand rassemblement d’orchestre Gamelan. Colony Collapse est rempli de couches labyrinthiques et de finesses acoustiques, à écouter attentivement, à écouter fort.

Si le titre et les paroles de Colony Collapse n’étaient pas suffisamment explicites, la video ne laisse aucun doute sur le sujet. Elle est filmée sur des sites de friction écologiques, sur les lignes de conflit entre l’humanité et (le reste de) la nature. Filastine et son équipe ont pénétré des désastres industriels, des déluges, des enchevêtrements de trafic automobile, escaladé une montagne de déchets pour montrer la lente apocalypse en cours.

Chaque remixer a pris le titre d’un point de vue complètement différent et finalement aucun des remixes ne se ressemblent. Beats Antique (US) se sont surpassés en rejouant banjo, violons et batteries sur les béats pour créer une luxuriante composition dans leur style inimitable. Squeaky Lobster (BE) nous livre un chef d’oeuvre d’avant-garde glitch hop tandis que le bien connu des fans de Jarring Effects, L’Oeuf Raide (FR) transforme le morceau en basse minimale et futuristique. Un ricochet à la fois noir et dubwise du citoyen de Capetown Fletcher in Dub (SA) ferme le tout.




Pin It on Pinterest