Drapetomania

Drapetomania FX137 - 2017
CD+ LP+ DIGITAL

01 – Miner
02 – Blockchainz
03 – Perbatasan
04 – Cleaner
05 – Phenomenology
06 – Swayed
07 – Senescence
08 – Salarymen
09 – Glass Seagulls
10 – Matamata
11 – Chatarreros
12 – Night Exq


Filastine

Filastine est un duo formé par le compositeur/réalisateur Grey Filastine et la chanteuse/designer Nova Ruth. Avant de commencer le projet Filastine en 2006, Grey faisait partie du groupe insurrectionnelle Infernal Noise Brigade. Il a passé presque toute sa vie à enregistrer et étudier les sons du monde entier. Un des ces périples l’a mené en Indonésie en 2010 où il a rencontré Nova Ruth qui faisait partie du groupe Hip Hop Twin Sista. Depuis Nova a ajouté son riche héritage musical au son de Filastine. Elle a grandi en entonnant des chants sacrés pentecôtistes, des prières coraniques à la mosquée et en jouant du gamelan javanais. Ils résident désormais tous les deux à Barcelone.

Les compositions de Filastine sont la rencontres de beats électroniques avec des sons concrets, Voix, percussions et cordes acoustiques. C’est la bass music du futur dans un futur où les polarities Nord-Sud de la planète auraient été inversées, où de nouveau territoires sonores remixeraient et syncoperaient rythmes du Moyen-Orient et mélodies asiatiques, à l’aide d’un son électronique inédit. Filastine a sorti une trilogie d’albums, une demie-douzaine de vinyles sur autant de labels différents et une poignée de mixtapes conceptuelles.

Au-delà de la musique, Filastine utilise la video, le design et désormais la danse comme des formes d’expression d’un langage universel qui leur permet d’exprimer leur vision. L’année dernière, Filastine a lancé 4RRAY, un système A/V qui utilise un logiciel à reconnaissance vocale pour contrôler des projections multi-écrans dans une performance cinématique impressionnante. Filastine a tourné sur les cinq continents, donnant plus de 500 concerts dont certains dans des festivals réputés (Sonar, Decibel), certains centre d’Arts (Victoria & Albert Museum, Musée des Affaires Etrangères en Allemagne, Erarta Museum en Russie) et des espaces éphémères : la Jungle de Calais, Hidden Agenda à Hong-Kong et le festival D-Caf au Caire.

Le 4ème album de Filastine intitulé « Drapetomania, an overwheling urge to escape » on peut traduire le titre par « Dromomanie, un besoin imminent de s’enfuir ». Selon J.C Beaune, la dromomanie est une médicalisation du vagabondage (le vagabond devient malade mental) dans une société en voie d’industrialisation, et désireuse de fixer l’homme à sa machine. Filastine illustre ce concept en dénonçant l’aliénation par le travail, le non respect de l’être humain et cette fuite constante des peuples.
Pour accompagner cet album, une première série de clips « Abandon » est réalisée. Cette série de quatre vidéos s’organise autour d’un thème commun : la libération par la danse de travaux et tâches aliénantes. Chaque vidéo associe musique et danse en présentant une chorégraphie cathartique filmée dans divers endroits du monde : Indonésie, Portugal, USA et Espagne.




Pin It on Pinterest