UA-20117402-1
Sélectionner une page

Whatever Singularity

Whatever Singularity FX088 - 2009


1 – intro / uncertainty of signs
2 – define violence II (feat Eric Aldea)
3 – get me a horse (and i’ll bring you a musicbox)
4 – re : how we are connected
5 – loving calm of your arms
6 – fate of outer planets
7 – we gave vasko away, and the plant is mal
8 – hold that thought
9 – some savage animal, a local feud or an avalanche
10 – whatever singularity
11 – partizanska


Vuneny

VUNENY est né en début d’année 2003 du binôme Nedim Cisic (machines & guitares) et Andrijan Zovko (machines), suite à une demande du Festival du court métrage de Mostar (Bosnie-Herzégovine) pour la production de la musique d’un film de Phillipe Garell, Le révélateur (Fr, 1968). Agitateurs de la scène bosniaque les « hommes de laine » (Vuneny) ont un lourd passé dans l’underground mostarien, entre électro-core, pop-évolutif ou avant-garde. Le résultat est un mélange hybride et détonnant, une musique illustrative et scénarisée proche de Battlefield d’Ez3kiel.

Le duo a déjà plus de 400 concerts à son actif, en ex-Yougoslavie, Allemagne, Espagne, Danemark, Norvege, Hollande, Italie, Hongrie, Tunisie, Autriche et France.

Leur troisième opus, Whatever singularity, est un édifice paradoxal, imposant mais délicat, où nostalgie omniprésente et inluences contemporaines se noient, un exercice de subtilité noise à l’énergie noire implacable. C’est une sorte de monument intime et protecteur reposant sur une infinie variété de
sonorités profondément électroniques, soudainement désamorcées par des instruments mis à nu.
Pour conclure, Whatever singularity est un feu d’artifices magistral qui embrase tous les endroits où ses étincelles retombent, un très bel incendie sonore en provenance des Balkans.




Pin It on Pinterest