UA-20117402-1
Nola is Calling

Depuis maintenant 5 ans, Jarring Effects poursuit une aventure hors norme internationale en trois volets. Un projet musical basé sur la production d’une création entre artistes locaux et Français, un portrait documentaire, et au bout une tournée française. Cette collection se nomme World Wide Effects.

Ce nouveau projet propose une rencontre triangulaire entre la France, le Benin et les Etats-Unis avec 2 artistes français (David Walters – producteur/compositeur/ chanteur et Olivier Koundouno violoncelliste), 2 artistes nés à la Nouvelle-Orléans (Big Chief Jermaine et Big chief Roméo), et Bona Didolanvi, percussionniste de Cotonou (Bénin). Cette rencontre inédite prend place à la Nouvelle-Orleans. Ils sont accompagnés d’Emmanuel Perrot et d’Elodie Maillot, le documentaire sera une fois de plus réalisé par Arno Bitschy, accompagné de Céline Frezza au son.

Cette collection de documentaires et d’albums, nommée World Wide Effects, en prise avec l’urbanité a commencé dans un port d’Afrique du Sud au Cap de bonne espérance en 2013 (Cape Town Effects) et a vogué vers Detroit, « Motor City » en 2015 (D.Lights), la ville de l’industrie automobile qui a permis à l’Amérique d’inventer le road trip et la soul musique. Il était donc logique qu’elle fasse escale à New-Orleans, « NOLA », de l’autre côté du rêve Américain. NOLA IS CALLING est le titre de ce nouveau volet.

Pour suivre les aventures du projet

Le documentaire, réalisé par Arno Bitschy, proposera quant à lui un regard de l’intérieur, sur les racines et les traditions de la ville en suivant deux personnages, Big chief Jermaine, digne représentant des mardi-gras indians, et Hasizzle, figure montante de la scène de la bounce, nouveau courant musical électronique qui entrechoque les codes et les genres, que seule NOLA aurait pu engendré.

Visionner le trailer :

Nola is Calling

C’est aujourd’hui le grand départ pour NOLA (New Orleans), pour un nouveau volet de la collection World Wide Effects ! Ce nouveau projet réunit David Walters, Olivier Koundouno, Bonaventure Didolanvi, et nos deux chefs Mardi Gras Indians, à savoir Jigg Jermaine et Romeo Bougere, accompagnés d’Emmanuel Perrot et d’Elodie Maillot ! Le documentaire sera une fois de plus réalisé par Arno Bitschy, accompagné de Céline Frezza au son.

Depuis maintenant 5 ans nous poursuivons une aventure hors norme internationale en trois volets. Un projet musical basé sur la production d’une création entre artistes locaux et Français, un portrait documentaire, une vision authentique, non formatée d’une ville, vue de l’intérieur, à travers le regard d’artistes, mais pas uniquement. Et au bout du projet, une tournée en France, des projections, des rencontres… Ou comment créer un projet musical hors-normes, dans les territoires oubliés du vaste monde au travers des rencontres de musiciens, des découvertes de villes… Cette collection de documentaires et d’albums, nommée World Wide Effects, en prise avec l’urbanité a commencé dans un port d’Afrique du Sud au Cap de bonne espérance en 2013 (Cape Town Effects) et a vogué vers Detroit, « Motor City » en 2015 (D.Lights), la ville de l’industrie automobile qui a permis à l’Amérique d’inventer le road trip et la soul musique. Il était donc logique qu’elle fasse escale à New-Orleans, « NOLA », de l’autre côté du rêve Américain.

NOLA IS CALLING est le titre de ce nouveau volet. Il s’agit d’une rencontre triangulaire entre la France, le Benin et les Etats-Unis avec 2 artistes français (David Walters – producteur/compositeur/ chanteur et Olivier Koundouno violoncelliste), 3 artistes nés à la Nouvelle-Orléans (Big Chief Jermaine et Big chief Roméo et Aurélien Sunpie un jeune trompettiste virtuose), et Bona Didolanvi, percussionniste de Cotonou (Bénin). Cette rencontre inédite aura lieu à la Nouvelle-Orleans.

Le documentaire quant à lui proposera un regard de l’intérieur, sur les racines et les traditions de la ville en suivant deux personnages, Big chief Jermaine, digne représentant des mardi-gras indians, et Hasizzle, figure montante de la scène de la bounce, nouveau courant musical électronique qui entrechoque les codes et les genres, que seule NOLA aurait pu engendré.

Pour suivre les aventures du projet, abonnez vous à la page FB : https://www.facebook.com/NOLA-IS-CALLING-2024334564498830/

high tone dub to dub
vinyle dub to dub

Le groupe High Tone a donné ce mardi 1er Mai une interview dans l’émission Ultrasonore chez Radio B (Bourg En Bresse).

Ils vous parlent de l’histoire d’High Tone depuis 2014, de projets solos, du concept derrière leur album « Dub To Dub », de la nouvelle génération Dub et d’un prochain album !

L’interview est en ligne sur le site de Radio Les Bonnes Ondes, vous pouvez donc l’écouter par ici !

L’album « Dub To Dub » est bien évidemment toujours disponible sur notre site en digital et surtout en vinyle. Si vous n’avez pas eu le temps d’y jeter une oreille c’est l’occasion !

High Tone seront donc en concert ce vendredi 4 Mai à La Tannerie de Bourg en Bresse.
Quoi de mieux qu’une vidéo live pour vous donner envie de les rejoindre sur leur tournée ?


Vous pourrez retrouver le groupe, tout l’été, sur de nombreuses dates, un peu partout en France  :

TOUR

  • 05/05 Le 106 – Rouen (76)
  •  06/05 KLEG Festival – Cléguerec (56)
  •  11/05 El Mediator – Perpignan (66)
  • 12/05 Le Bikini – Toulouse (31)
  • 19/05 Outdoormix Festival – Embrun (05)
  • 08/06 So Good Fest – Canéjan (33)
  • 15/06 Théâtre de la Mer – Séte (34)
  • 29/06 Festival Démons d’or – Poleymieux-au-Mont-D’or (69)
  • 30/06 Lamano Festival – Ris-Orangis (91)
  • 06/07/18 Festival Contentpourien – Mante la Ville (78)
  • 07/07/18 Vercors Music Festival – Autrans (38)
  • 13/07/18 Festival des Nuits d’Eté à Gueret – Gueret (23)
  • 19/07/18 Festival de Néoules – Néoules (83)
  • 27/07/18 Liquid Dub Festival – Saint Jouvent (87)
  • 04/08/18 Nomade Reggae Festival – Frangy (74)
  • 17/08/18 Festival O’Zenergie – Séranon (06)
  • 25/08/18 Festival des Bob’arts – Le Blanc (36)
  • 31/08/18 Festival WATTS A BAR – Bar-le-duc (55)

 

Logo de l'agence artistique Spread The Word
Logo du label Galant Records

Spread The Word (SPRWD) , c’est la nouvelle agence artistique adossée à Jarring Effects. Elle est à l’image du label : éclectique, multiculturelle, audacieuse.

Labels, producteurs, musiciens, vidéastes : SPRWD est la somme de savoir-faire éprouvés sur le terrain. L’agence regroupe une équipe en phase avec son temps et complémentaire.
La toute nouvelle agence a pour but d’offrir une expertise dans différents domaines pour une ambition commune : saisir la musique à son essence, en lui offrant une lecture moderne. SPRWD veut s’imposer comme agence de booking, mais aussi comme curateur et producteur d’événements avec une curiosité avérée sur l’étendue des musiques dites « urbaines ».
« Du hip-hop à l’électro en passant par la scène sono mondiale, un traitement unique pour des cultures multiples. »
Et Spread The Word ne perd pas de temps ! Son premier événement aura lieu le 23 Mai prochain au Ninkasi Kafé (Gerland). Mais l’agence ne travaille pas seule. C’est aux côtés du label de musiques urbaines Galant Records, et à l’occasion d’une soirée spéciale carte blanche au label, que SPRWD vous invite durant cette quatrième Ninkasi Urban Week à découvrir la fine fleur du beatmaking et du MCing local ainsi que l’une des meilleures plumes du rap français. C’est gratuit et vous pouvez rejoindre l’événement dès aujourd’hui ici !

 

L’événement regroupera trois artistes urbains, venez les découvrir sur la scène du Kafé :

 

  • Vîrus  :  « De projets sans date fixe en apparitions rares mais calibrées, comme l’excellent Asocial Club avec Casey et AL, Vîrus enchaîne les lettres de maître-chanteur sur du papier 9-millimétré. Sur disque comme sur scène, il cause la langue des (mauvais) signes, trafique les missives Stinger et viole tous les accords, raturant les pluriels pour demeurer au singulier à perpétuité. »
  • Raistlin’s  : « Pas de coupe de cheveux improbable pour ce chineur de vinyles avéré, mais une grosse dose de BPM solidement ancrée dans le Boom-Bap des 90’s et les Funky Breaks, agrémentée de Future Beats et de Deep House de bon goût. »
  • Galant Cypher – Kuna MazeMadame BertKIKESATracy De SáDeux LyricistsBlu Jaylah : « Oubliez les streams trafiqués. Faites une croix sur les vues, les likes et les followers achetés. Ne pensez pas aux featurings clinquants, aux projets qui s’enchaînent… et revenez à l’essence du rap : 7 mcs + un beatmaker. »
Pour ne rien rater de l’actualité de l’agence, n’hésitez pas à la suivre sur Facebook, Soundcloud et Instagram !
Logo de l'agence Spread The Word
Image de recrutement

SPRWD (pour Spread The Word) est une nouvelle agence artistique lyonnaise, adossé à Jarring Effects. Labels, producteurs, musiciens, vidéastes : SPRWD est la somme de savoir-faire éprouvés sur le terrain ; une équipe en phase avec son temps et complémentaire. Dans un objectif de développement l’agence Spread The Word (SPRWD), nous recherchons un nouveau collaborateur au poste de booker / chargé(e) de diffusion !

SPRWD veut s’imposer comme agence de booking, mais aussi comme curateur et producteur d’événements avec une curiosité avérée sur l’étendue des musiques dites « urbaines ». Du hip-hop à l’électro en passant par la scène sono mondiale, un traitement unique pour des cultures multiples.
Notre catalogue : Aamar (lx) – Datcom (fr) – Erzatz (fr) – Eustache McQueer (fr) – Maga Bo (usa) – Supa Dupa (fr) – Submarine FM (fr) – Sociedade Recreativa (usa/fr) – Zajazza (fr)

L’ANNONCE :
Poste : Chargé(e) de production / Booking
Secteur d’activités : Musique, Spectacle vivant, Tournée
Type de contrat, temps de travail et rémunération : à définir en fonction du profil du candidat (Contrats proposés : Intermittent / CDD d’usage à temps partiel)
Lieu de Travail : Lyon
Date de prise de fonction : immédiate

Description du poste :
BOOKING
• Prospection pour la vente des artistes du catalogue (par téléphone et mail)
• Développer de nouveaux réseaux de diffusion (France) : participation à l’élaboration de la stratégie de diffusion, recherche de nouveaux lieux et partenaires (veille), rencontre des programmateurs sur les salons pro, etc…
• Négociations des conditions d’accueil
• Gestion et mise à jour de la base de données professionnelles
• Travail en collaboration avec l’équipe artistique et administrative
• Déplacements sur les concerts

PRODUCTION
• Régie : maîtriser la fiche technique et organiser la logistique d’une tournée ou d’un concert (feuille de route, coordination avec la salle et réservation des voyages)
• Accueil des artistes lors des productions

COMMUNICATION
• Mise à jour des outils promotionnels (sites Internet / réseaux sociaux)
• Rédaction et envoi de newsletters « pro »

Profil recherché :
• Formation dans le domaine de la culture (niveau BAC+3 souhaité)
• Expérience de deux ans minimum à un poste similaire
• Maîtrise des logiciels (Pack office /Bob booking) et de la suite Office et Adobe
• Bonne connaissance du réseau culturel et musical
• Maîtrise de l’anglais (parlé)
• Bonne maîtrise des réseaux sociaux (FB, Twitter…)
• Disponibilité et mobilité pour déplacements professionnels

Qualités requises :
Motivation, humour, zenitude
Aisance relationnelle et réelle force de conviction et goût de la négociation
Tenace et perspicace
Qualités organisationnelles et rédactionnelles, rigueur dans le travail
Esprit d’initiative et d’équipe
Autonomie, capacité d’autogestion

Candidature :
Dossier à envoyer de préférence par mail avant le 30 avril 2018
Envoyer CV et lettre de motivation à recrutement@sprwd.agency
Pour toute demande de renseignements veuillez nous contacter au 04 78 30 50 29

Site web

Image du Disquaire Day 2018
Logo de Jarring Effects

Ça y est, le Disquaire Day arrive Samedi à Lyon et dans toute la France ! Jarring Effects vous ouvre ses portes pour venir dénicher de belles pépites.

Mais le Disquaire Day, qu’est ce que c’est ? C’est au CALIF (Club d’Action des Labels Indépendants Français), crée en 2002, que l’on doit le Disquaire Day. En effet, l’industrie du disque connaissant une forte crise depuis une vingtaine d’année, le disque est passé peu à peu à la trappe avec le boom du numérique et du téléchargement illégal. L’objectif de cette journée est également de recréer un véritable lien entre les artistes et les publics par l’intermédiaire des disquaires. C’est donc pour contrer cette dynamique défavorable, pas seulement pour les labels indépendants, mais aussi pour les artistes, musiciens, distributeurs et disquaires, ainsi que pour mettre en place une véritable relation entre artistes et publics que le Disquaire Day est mis en place. Cette année encore, nous ferons parti de cette 8ème édition ! Venez donc flâner dans les rues et soutenir les acteurs passionnés de la filière musicale. Disques et vinyles n’ont pas dit leur dernier mot !

Jarring Effects vous accueille donc dans ses locaux du 13 rue René Leynaud (entre Terreaux et Croix Rousse). C’est l’occasion de venir jeter un œil à nos différentes références, et notamment au petit dernier : High Tone Remixed – « Dub to Dub » sorti le mois dernier !

Hadra Records sera aux côtés de Jarring Effects pour vous proposer ces sorties. Créé en 2004, Hadra Records souhaite présenter au public des compilations et des albums variés représentant les différents style de trance psychédélique (trance progressive, trance dark-psychédélique, full-on psychédélique…). Le label est un outil qui permet l’accompagnement des jeunes artistes locaux vers la production et qui contribue à la distribution de leurs créations à l’échelle internationale.

Nous vous attendons pour venir fouiller dans nos bacs. Vinyles ou CD, dub ou techno, il y en a pour tous les goûts !

High Tone - Dub to Dub

Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, High Tone Remixed – Dub to Dub sortira en vinyle à la fin du mois ! Le crew a ouvert son répertoire aux artistes dub de la nouvelle génération : Adi Shankara, Alpha Steppa, Dub Engine, Full Dub, Jacin, Mahom dub, Mayd Hubb, Ondubground, Panda Dubwise, Radikal Guru, Rakoon, Tetra Hydro K, Martin Campbel, Pupajim, Shanti D. On vous en parlait il y a quelques semaines. Et cerise sur le gâteau, en plus des 13 titres présents sur la version digitale parue chez ODG Prod en novembre dernier, viennent s’ajouter 2 remixes exclusifs !

Comme on est sympas à Jarring, on a eu envie de vous faire gagner votre exemplaire en participant à un quiz spécial High Tone. Le principe est simple : répondez aux questions, si vous obtenez un score supérieur ou égal à 8 bonnes réponses, on vous donnera un code à nous envoyer. A la fin de la semaine et après tirage au sort, 3 gagnants remporteront le Graal ! Alors, on joue ?

UPDATE : Le concours est désormais terminé, merci à tous pour votre participation !

Cette année, High Tone fêtera ses combien ?

Quand sort le vinyle de "Dub to Dub" ?

Comment s'appelle le deuxième album des High Tone ?

L'année dernière le groupe s'est rendu en Chine pour une série de concerts. Avec qui sont-ils partis ?

Comment s'appelle l'album commun qu'ont sorti High Tone et Brain Damage ?

Qui était le directeur artistique du premier album d'High Tone ?

Quel chanteur retrouve t'on sur le mythique "Rub a Dub Anthem" ?

En 2016, combien d'EPs ont sorti les Dub Invaders ?

L'année dernière, High Tone faisait son grand retour sur scène après 3 ans d'absence. Mais au fait c'était sur quel festival ?

Comment s'appelle le premier titre de l'album "Underground Wobble" ?

Give Youth A Chance
Collectif Item

Jarring Effects et Romain Etienne, photographe du collectif Item, vous présentent l’exposition Give Youth a chance, qui se tiendra du 13 au 31 mars à la Bibliothèque Municipale de Lyon 4 ! Il s’agit d’un travail d’immersion sonore et photographique, réalisé à l’occasion de notre séjour en mai dernier à Bogota pour le projet Give Peace A Chance To Play Dub.

Give Youth a chance propose un parcours subjectif dans les rues de Bogota. Elle permet de découvrir un visage méconnu des barrios, celui d’activistes culturels, fatigués de la guerre et de la violence ordinaire, qui se battent pour inventer de nouveaux modèles. Dans la ville, ils sont guidés par ceux qui sont à l’initiative de structures culturelles alternatives destinées aux jeunes. Car à Bogota, dans les quartiers dits difficiles, là où l’Etat et la Ville sont absents et où les gangs règnent, des initiatives citoyennes émergent. Elles tentent de créer avec la jeunesse un nouveau pacte social, fondé sur le respect, la confiance, l’écoute, l’estime de soi…

Dans plusieurs quartiers de Bogota, comme dans le barrio pirata de San Luis, des centres culturels citoyens et autogérés permettent d’apprendre la musique, le cirque, le skateboard ou encore le journalisme. A l’heure où la Colombie tente de sortir d’un demi-siècle de conflit armé, jour après jour, des militants culturels recousent le lien social et transmettent des valeurs d’éducation populaire et d’émancipation aux jeunes. Une transmission fondamentale dans un pays où 35% de la population a moins de 25 ans.

Infos pratiques :
Du 13 au 31 mars 2018
Bibliothèque Municipale de Lyon
12 bis rue de Cuire – 69004 Lyon
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Toutes les infos

Photos Romain Etienne – Collectif Item, avec la participation de Céline Frezza et Eglantine Chabasseur. En collaboration avec le label Jarring Effects, dans le cadre de l’ Année France-Colombie (2017) organisée par l’Institut Français et avec le soutien du Bureau Export.

Soirée Jarring Effects le 05/03
Soirée Jarring Effects le 05/03

SOIRÉE JARRING EFFECTS  « Jazz » et « Résilience » au Comoedia le lundi 5 Mars

Les documentaires « Résilience » et  « Jazz » réalisés par Arno Bitschy, et produits par Jarring Effects seront diffusé au cinéma « Le Comoedia », à Lyon, le lundi 5 Mars 2018 à 20h00.

« C’est l’histoire d’une ville en ruine. C’est l’histoire d’un pays, du capitalisme, du racisme, de noirs et de blancs. C’est l’histoire d’une renaissance. C’est l’histoire de ceux qui ont souffert, qui souffrent et qui souffriront toujours. C’est une histoire de musique, de soul, de jazz, de blues, de rap. Une histoire d’amour. C’est l’histoire de citoyens, de leur combat. Bref… C’est l’histoire d’une ville qui renaît de ses cendres. Renaître… pour finalement disparaître. C’est l’histoire d’une résilience.
Jazz est une vieille femme afro-américaine. Elle vit seule dans une maison récupérée sans eau, ni électricité. Comme bon nombre de femmes afro-américaine, elle vit dans la misère, avec pour seule maison un logement insalubre. Dj Holiday est le double de Jazz, son personnage de scène. A travers ce portrait, le réalisateur Arno Bitschy évoque la face sombre du rêve américain, ses millions d’âmes errantes, délaissées. Suite logique de Résilience, Jazz nous dresse le portrait de Detroit, ville fantomatique.

Le label Jarring Effects vous embarque direction Detroit le temps d’une soirée ! Voilà 3 ans que l’aventure de la maison musicale a débuté dans cette ville. 3 ans d’exploration, de rencontres, de surprises… Exceptionnellement les deux documentaires réalisés par Arno Bitschy seront projetés sous forme de dyptique, « Résilience » et le combat du peuple de Detroit, et « Jazz« , celui des oubliés. Ensemble les deux films proposent un point de vue rare sur cette ville fantasmagorique. La projection sera suivie d’une discussion avec le réalisateur.La soirée sera aussi musicale avec le curateur, co-rédac chef de SURL, et MC, FISTO, qui ouvrira la soirée avec un set de pépites « vinyliques » diggées aux quatre coins du monde, et mettant à l’honneur Motor City ! »

Au programme :
live de FISTO /Projection des films : Résilience et Jazz de Arno Bitschy / discussion avec le réalisateur

Toutes les infos sur la soirée

Teaser Jazz

Teaser Resilience

Victoires du reggae 2018
Victoires du reggae 2018

Comme chaque année Reggae.fr et plus d’une cinquantaine de médias indépendants célèbrent la musique reggae et les nombreuses productions qui ont rythmé l’année, et s’unissent en organisant les Victoires du Reggae !

La musique n’est pas une compétition, ni une sélection, ont donc été référencé toutes les sorties reggae en France (albums et EP), le public étant libre de voter pour les artistes qu’il préfère. L’idée est de revenir sur les différentes sorties de l’année pendant un mois, en les faisant découvrir ou redécouvrir. L’année dernière la barre symbolique des 15 000 votants avait été dépassé, et avait permis de montrer l’intérêt continu pour la musique reggae.

L’album Liberation Time de Brain Damage et Harrison Stafford est en lice pour le titre de meilleur album reggae de l’année. Vous avez la possibilité de voter pour lui jusqu’au 1er février minuit.

Voter sur le site de reggae.fr

La fin de l’année approche à grands pas, fin d’année synonyme de réjouissances mais également de bilan. Il serait impossible de résumer 2017 de manière exhaustive. Dans cet article vous trouverez nos différentes sorties discographiques, ainsi que les événements qui nous ont le plus marqué.

2017 fut pour nous marqué par la sortie du troisième album d’Erzatz, duo franco japonais, projet multiforme qui se métamorphose à chaque opus, et qui délivrait en février dernier avec « Meian  » un album dense et exigeant. Le mois de février fut également marqué par la sortie de l’album de Vibronics et Conscious Sounds, qui célébrait le temps d’un album 5 décennies de dub sur le bien nommé « Half Century Dub ». Le duo Filastine & Nova présentait quant à lui « Drapetomania », illustrant le concept de « dromomanie » en dénonçant l’aliénation par le travail, le non-respect de l’être humain et cette fuite constante des peuples. Brain Damage s’est associé le temps d’un album au mythique chanteur de Groundation Harrison Stafford, offrant un condensé du meilleur du dub et du reggae avec « Liberation Time ».

2017 fut également marqué par de nombreuses sorties sur le JFX Lab, la pépinière digitale du label ! On compte pas moins de 5 sorties sur l’ensemble de l’année. Tout d’abord, le duo MAZE et sa techno analogique aux sonorités sombres et organiques tout droit sortie « des plus profonds des bas fonds du monde » ; le producteur cosmique Datcom et son hypnotique «
Cosmic Dancer » ; Calling Marian et son EP « The Parade », condensé d’acid techno unanimement salué par la critique ; le producteur luxebourgeois Aamar qui s’est notamment produit à l’occasion de la dernière édition du MaMA Festival ; ou encore le duo tout droit venu de la planète Mars et qui marie à merveille le sexy et le trash, j’ai nommé Eustache McQueer !
Vous pourrez les découvrir dans une playlist réunissant toutes les sorties de l’année.

Côté audiovisuel, nous avons dévoilé cette année le nouveau film d’Arno Bitschy, produit par Jarring Effects :  » Jazz, portrait d’une âme oubliée de Detroit », qui a notamment reçu le prix MUBI, décerné par les abonnés de la plateforme de VOD à l’occasion du F.A.M.E, le festival pop et culture de la Gaïté Lyrique (Paris) !

L’année fut également marquée par l’anniversaire du JFX Studio, qui fête ses 10 ans de présence au cœur de la Croix Rousse ! Comme le label du même nom, Jarring Effects Studio défend la diversité des cultures, au sens des particularités. Ici pas d’idées préconçues : on aime les grosses basses comme les petits tambourins. Le JFX Studio a a cœur d’élaborer en collaboration étroite avec l’artiste son identité originale, qui viendra signer le processus de création de sa musique.

Pour l’année France Colombie, Jarring Effects s’est également envolé direction Bogota pour le projet « Give Peace a Chance to Play Dub » ! Le séjour ne fut pas de tout repos, puisqu’en l’espace d’une semaine se seront succédés : une exposition photos du collectif ITEM, la projection du documentaire d’Arno Bitschy « Resilience », une table ronde autour du secteur du disque en France ainsi qu’une rencontre avec des labels indépendants locaux, ou encore un concert de Brain Damage !

Pour finir, toute l’équipe de Jarring Effects vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2018 pour toujours plus de musique et d’audio activisme !

SOMMAIRE :

Erzatz - Meian

TRACKLISTING
01 Along
02 Don’t make me hide (ft.M.Sayyid)
03 A day
04 Blow my dream
05 Yougure
06 Life is going on
07 10 mois
08 Don’t refrain
09 Hakki
10 Not my goal
11 Matsuri

Acheter l’album

ERZATZ – Meian

Forme mouvante, le groupe est aujourd’hui composé de Takeshi Yoshimura, guitariste, compositeur et chanteur japonais, et de Céline Frezza, toujours productrice et ingénieure du son, mais désormais également chanteuse.
Ils ont fait appel à Aku Fen – musicien d’High tone – oreille extérieure bienveillante, pour arranger et produire. Comme une boucle qui se ferme. Aku Fen est en effet celui qui a donné le goût et les bases de la production à Céline, et si elle a eu besoin de faire ses armes, seule, c’est pour mieux revenir vers son « mentor » une fois son autonomie éprouvée. Le rappeur M.Sayyid, de feu Anti pop consortium et Air born audio vient ajouter la note hip hop, fil rouge de la discographie d’Erzatz.

Erzatz explore sur cet album des contrées plus folks, plus minimales, tout en restant électronique et abstract. Si on ressent toujours la mélancolie, elle est désormais douce, lumineuse, affirmée. Tout en fêlure et en ruptures de rythme, la voix de Céline joue le contraste d’un chant presque parlé, un peu rauque et pourtant suave, comme pour mieux accepter les illusions déçues qu’elle nous raconte.
Les thèmes abordés sont intimes: le mal du pays pour Takeshi, l’anxiété pour Céline, et pour les deux la difficulté de vivre les relations humaines, comme une continuelle dissonance entre soi et les autres.
Ce contrepoint permanent entre la rugosité du texte et ce qui est proposé mélodiquement est une porte ouverte sur un autre possible, l’acceptation, peut-être, de cet éternel paradoxe : la saveur douce amère de la vie.

TRACKLISTING
01 Jahvovia Dub
02 Leave Ya Dub
03 Try A Dub
04 Dub Somebody
05 Long Time Dub
06 Jah Light Jah Dub
07 Babylon Dub Down
08 China Dub
09 Blaze A Fire Dub
10 Hail Up Dub

Acheter l’album

VIBRONICS & CONSCIOUS SOUNDS – Half Century Dub

Vibronics & Conscious Sounds célèbrent 5 décennies de Dub. Dougie Wardrop (label Conscious Dub) et Steve Vibronics se retrouvent autour d’un album qui reprend les classiques de chaque décennie du dub, depuis le dub Jamaicain des années 1970 jusqu’aux sons dub internationalisés des années 2010. Les deux légendes du dub anglais ont repris sur leur platines les caractéristiques de chaque décénnie, propulsant l’auditeur à travers un demi siècle de roots rocking reggae music.

Ce concept album unique revisite les grands classiques des années 70 et 80, et propose de nouvelles versions des titres qui ont fait la notoriété de Conscious Sounds et de Vibronics dans les années 90 et 2000, ainsi que de nouveaux sons pour davantage typés années 2010. 50 ans de dub !

TRACKLISTING
01 Miner
02 Blockchainz
03 Perbatasan
04 Cleaner
05 Fenomena
06 Halcyon
07 Senescence
08 Salarymen
09 Glass Seagulls
10 Matamata
11 Chatarreros
12 Night X

Acheter l’album

FILASTINE & NOVA – Drapetomania

Filastine & Nova forment un duo multimédia qui travaille pour déminer les frontières. Spin Magazine parle de « bass music pour un avenir urbain en ruines », pour Pitchfork « ils sonnent moins comme de la musique du monde mais plutôt comme de la musique d’un autre monde ». Un autre monde, c’est exactement ce qu’ils essaient de créer, en utilisant le son, la vidéo, le design et la danse, pour exprimer une vision radicalement différente de ce qui est possible.

Sur ce 4ème album, Filastine illustre le concept de «dromomanie» en dénonçant l’aliénation par le travail, le non-respect de l’être humain et cette fuite constante des peuples. Musicalement, Drapetomania offre une synthèse audacieuse mixant psychédélisme, post folk tropicale et esprit punk ! Filastine & Nova sont avant tout des artistes de scène. Lors de leurs concerts, les sons font corps avec les images et les idées. Ils ont tourné sur les cinq continents, participant à des festivals tels que le Sonar (ES), Downtown Cairo Arts (EG), Decibel (US), Les Vieilles Charrues (FR), Foreign Affairs (DE), Mona Foma (AU). Pour le nouveau show de Drapetomania, le duo travaille avec un danseur invité et des visuels sur multi-écrans pour faire apparaître une sortie de secours de l’anthropocene. Il faut s’attendre à les trouver partout, transformant la friction en beauté.

TRACKSLISTING
01 Liberation Time
02 Everyone A Christ
03 Singing Soldiers
04 Rebel Music
05 Harrison Hello
06 Stand By Me
07 Baby
08 Raw Talking Rebels
09 Pich Up Yourself
10 Open Up

Acheter l’album

BRAIN DAMAGE MEETS HARRISON STAFFORD – Liberation Time

Pour appréhender la genèse de ce nouveau projet, surprenant de prime abord, il faut sans doute se pencher sur ce que ces deux artistes ont en commun, d’avantage que sur ce qui les différencie. Passés respectivement maîtres internationalement reconnus dans les styles, le reggae et le dub, qu’ils développent parallèlement depuis bientôt 20 ans sans jamais réellement se rencontrer, les deux protagonistes s’évertuent à en bousculer les codes, dans le respect toujours plus grand de leurs origines jamaïcines.

Deux décennies au service d’un combat sans merci contre l’orthodoxie musicale, au profit de métissages, qui ont toujours contribué à faire évoluer les choses de l’histoire de la musique et des arts de manière plus générale. En témoignent la fusion du jazz et des différentes musiques traditionnelles jamaïquaines dans le cas d’Harrison Stafford et notamment de son extraordinaire aventure avec Groundation, ainsi que les innombrables expérimentations de Martin Nathan, au fil de la foisonnante discographie de Brain Damage, aux orientations toujours plus improbables et aventureuses.

De cette rencontre inattendue naîtra donc l’album « Liberation Time », qui ravira bon nombre des amateurs des travaux des deux artistes, tant tout ce qui contribue à faire leurs particularités respectives y est représenté. La voix unique d’Harrison Stafford lui sert ici de vecteur pour asséner de manière toujours plus élégante un message fédérateur centré autour de l’auto-émancipation par la musique et sa vision universaliste de la foi rastafarienne. L’écriture et la production de Brain Damage quant à elles apparaissent toujours plus fines et personnelles, intellectualisées mais néanmoins viscérales. Compositions solides, mélodies imparables, effets dub classieux, autant d’éléments qui feront sans doute de « Liberation Time » l’un des projets de collaboration les plus aboutis de l’année.

C’EST AUSSI SORTI CETTE ANNÉE :

TRACKLISTING
01 Ondubground – The Orientalist Remix
02 Panda dub – Raagstep Remix
03 Mahom – Rubadub Anthem Remix
04 Alpha Steppa _ Dub Dynasty – Urban Style ft Martin Campbell Remix
05 Jacin – Zentown Remix
06 Adi Shankara – All This Things Remix
07 Radikal Guru – Until The Last Drop feat Shanti D Remix
08 Dub Engine – Emperor Dub Remix
09 Tetra Hydro K – Enter The Dragon Remix
10 Mayd Hubb – Afraid Of Nothing Remix
11 Rakoon – Dirty Human Beat Remix
12 Full Dub – Glowing Fire Remix
13 Alpha Steppa _ Dub Dynasty – Urban Style ft Martin Campbell Dub Remix

HIGH TONE – Remixed Dub to Dub

High Tone a fêté cette année ses vingt ans, et pour l’occasion le groupe a proposé aux artistes de la nouvelle génération dub de remixer ses titres ! Ainsi se succèdent sur les 12 titres de l’album : Adi Shankara, Alpha Steppa, Dub Engine, Full Dub, Jacin, Mahom Dub, Mayd Hubb, Ondubground, Panda Dub, Radikal Guru, Rakoon ou encore Tetra Hydro K ! High Tone – Dub to Dub est sorti le 7 novembre dernier chez ODG Prod.

Le crew a par ailleurs fêté son retour sur scène après 3 ans d’absence, à l’occasion du Telerama Dub Festival en novembre dernier !

MIDNIGHT RAVERS – Kuma Soundz

Dom Peter, producteur de Midnight Ravers, fait un tour d’horizon de l’afro-electro // broken sounds « made in Africa » avec une première mixtape : Kuma soundz #1 pour le festival Africa Bass Culture.

Des K7 en Ouganda (Nyege tapes), l’afro house du Ghana (Akwaaba), les pionniers en Afrique du sud (Aero Manyelo) des remixs inédits de Midnight, les parrains de l’afro electro en Europe (Batida , D. Haaksman, Mark Ernestus, Mawimbi) ou la diaspora Angolaise, (Dj Nigga fox) et la scène très excitante de Durban avec leur nouveau son très dark le « Gqom » !

World Wide Effects

WORLD WIDE EFFECTS :

GIVE PEACE A CHANCE TO PLAY DUB : Jarring Effects en Colombie !

Après Cape Town (Afrique du Sud) en 2013, et Detroit (USA) en 2015, Jarring Effects s’est envolé cette année pour Bogota (Colombie) ! Accompagné de Gatos Negros Prod, nos partenaires colombiens, le projet « Give Peace A Chance To Play Dub » s’inscrit dans un projet global que Jarring Effects défend depuis de nombreuses années : mettre l’art au service de la paix pour bâtir des ponts entre les cultures et entre les peuples.

Le séjour ne fut pas de tout repos, puisqu’en l’espace d’une semaine se seront succédé :
– une exposition photos, réalisée par le photographe Romain Etienne du collectif ITEM durant les 10 dernières années. Parmi le rock sauvage, les expériences sonores, le folk ou le blues métallique, il témoigne à travers l’image de cet univers et des individus qui composent la pléthore de ces groupes en échange perpétuel, passionnés, en colère, enthousiastes et militants.
– une table ronde autour du secteur du disque en France ainsi qu’une rencontre avec des labels indépendants locaux.
– la projection du documentaire d’Arno Bitschy « Resilience« . Ce documentaire dresse le portrait de la « ville-mère », Cape Town, étonnante mégalopole post apartheid au travers du regard de trois personnages, trois rappeurs, entre découverte et confidence, un regard insolite constitué de témoignages et d’instants pris sur le vif, un instantané éloquent !
– Un concert de Brain Damage à Las Bovedas. Après s’être rendu en Colombie en 2016, à l’initiative du Télérama Dub Festival et de Frédérique Péguillan, et avoir enflammé le Latino Power, le producteur stéphanois était de retour à Bogota !

Toutes les informations

HIGH TONE : Tournée en Chine

En mai dernier, High Tone s’envolait pour la Chine, accompagné de Shanti D. Après s’être produit en fin d’année dernière pour plusieurs dates sous la formule Dub Invaders, le crew est retourné au pays du soleil levant ! Au programme 4 dates (Chongqing, Chengdu, Guangzhou, Shanghaï) et 4 jours de résidence à Chengdu pour créer, enregistrer, filmer en prévision d’un nouvel album, accompagné d’une nouvelle tournée et d’un nouveau show, l’année des 20 ans du groupe ! Ce projet a été réalisé avec le soutien de l’Institut Français, la Ville de Lyon, le Bureau Export, ou encore de Kaiguan Agency.

13/05 – Nuts Live House – Chongqing (CHN)
19/05 – Morning House – Chengdu (CHN)
20/05 – SD Livehouse – Guanhzhou (CHN)
21/05 – MAO Livehouse – Shanghai (CHN)

MIL : Lisbon International Music Network

En Juin dernier Jarring Effects s’est envolé direction Lisbonne (Portugal), en compagnie de Midnight Ravers pour la première édition du MIL, convention internationale valorisant et diffusant la musique populaire contemporaine originaire des pays lusophones.
La convention fut l’occasion pour le groupe d’electro mandingue de se produire pour la première fois au Portugal, et de porter les couleurs et les sonorités du continent africain dans ce festival international.
Cette première édition fut également pour nous l’occasion de repérer le jeune artiste luxembourgeois Aamar, qui a par a la suite signé son EP « Paralysis«  sur le JFX Lab.

AZIZAA : Premier extrait de son album à paraître début 2018

Artiste atypique, Azizaa appelle son mélange unique de musiques la « Voodoo Music » : pont qui réunit l’ancien et le nouveau, l’ancestral et le moderne, le passé et le présent, le présent et l’avenir. La chanteuse ghanéenne a dévoilé le mois dernier le clip de son morceau « Adze Kolo / Voodoo Pussy » , extrait de son album « Vodua« , qui paraîtra début 2018 chez Jarring Effects !

Son clip, réalisé par Wanlov « The Kubolor » Cini, se lit en effet comme une ode à la religion vaudou et à la toute-puissance des femmes ewé, ce peuple d’Afrique de l’Ouest vivant principalement dans le Sud-Est du Ghana et le Sud du Togo, à qui l’on attribue en partie l’origine de la religion vaudou. Ce titre parle de la puissance du vaudou chez les Ewé, et du fait que les mères des tribus alentour mettent leur fils en garde contre les femmes ewé. Les hommes ont tendance à mettre leur vie de côté une fois face à une femme ewé.

MAIS AUSSI :

JFX LAB : La pépinière digitale

A l’heure de la globalisation, de la prolifération de l’information et des réseaux de communication, de la dématérialisation de la musique, de l’essor des Musiques Assistées par Ordinateur, de la proximité et de l’immédiateté que ces médias impliquent, le net label JFX Lab se veut un nouvel acteur musical, inscrit dans son époque et clairvoyant. Animé par la conviction que la musique est un art et non un produit commercial comme un autre, le JFX Lab est fidèle à l’esprit de curiosité, de découverte et d’ouverture sur le monde de sa maison mère : le label Jarring Effects.

Sorties 2017 :
MAZE – Membrane
DATCOM – Cosmic Dancer
CALLING MARIAN – The Parade
AAMAR – Paralysis
EUSTACHE McQUEER – Schatzi Stasi

Visiter le site web

JAZZ, PORTRAIT D’UNE ÂME OUBLIÉE DE DETROIT : Le nouveau film d’Arno Bitschy

Jazz est une vieille femme afro-américaine. Elle vit seule à Detroit dans une maison récupérée sans eau, ni électricité. Comme bon nombre de femmes afro-américaine, elle vit dans la misère, avec pour seule maison un logement insalubre. Dj Holiday est le double de Jazz, son personnage de scène. C’est elle qui chante depuis toujours, qui monte tous les jeudis soirs sur la scène du Berts, où sa voix brisée rayonne, entourée des meilleurs musiciens de jazz de la ville. A chaque fois le même rituel, immuable : elle met toute la journée à se préparer, revêtant sa robe de scène, prenant soin de chaque détail.

Le documentaire est un portrait de cette femme, qui nous émeut jusqu’aux larmes. Au travers de son regard, on perçoit les épreuves qu’elle a pu traverser tout au long de sa vie, et qui ont fait d’elle la femme qu’elle est : une femme à la fois forte et généreuse. Lorsqu’elle évoque son passé, sa vie, les choses ont une saveur particulière, douce amère. A travers ce portrait, le réalisateur Arno Bitschy évoque la face sombre du rêve américain, ses millions d’âmes errantes, délaissées. Suite logique de Resilience, Jazz nous dresse le portrait de Detroit, ville fantomatique.

JFX STUDIO : fête ses 10 ans !

Cette année, le JFX Studio fête ses 10 années de présence au cœur de la Croix Rousse (Lyon) ! Comme le label du même nom, Jarring Effects Studio défend la diversité des cultures, au sens des particularités. Ici pas d’idées préconçues : on aime les grosses basses comme les petits tambourins. Le JFX Studio a a cœur d’élaborer en collaboration étroite avec l’artiste son identité originale, qui viendra signer le processus de création de sa musique.

C’est Céline Frezza qui est en charge du studio depuis plus de 10 ans. Elle démarre sa carrière dès 1998, d’abord comme musicienne MAO, puis en tant qu’assistante au JFX studio, dont elle devient la responsable en 2002. Elle apprendra aux côtés de Jean-Pierre Spirli (High Tone, Philippe Découflé, Benjamin Biolay, Les Wampas, VRP, etc.), Fred Norguet (Ez3kiel, Lofofora, Les Hurlements d’Leo, Burning Heads, Sleeppers, Seven Hate, Kaly Live Dub, etc.) et tout ce que Lyon compte de bons ingénieurs du son !

Visiter le site web

DETAILS : Le logiciel au service des acteurs de la musique

Details est un logiciel complet servant les acteurs de la musique. Cet outil, déjà présent sur le territoire allemand, est rapidement devenu indispensable du fait des évolutions du secteur et apparaît aujourd’hui comme une nécessité. Ainsi Jarring Effects a, en collaboration avec Details, su adapter celui-ci aux particularités du marché français.

Details propose notamment selon les besoins les modalités suivantes :
Label : Gestion de vos répertoires de métadonnées, d’imports des ventes et des coûts afin d’éditer vos relevés de royautés…
Booking : Gérer les dates de manière intuitive ; gestion tout-en-un de la logistique (voyage, hôtel, contact) ; relevés des recettes ; Offrez une application mobile gratuite à vos artistes, managers et agents …
Promotion : Réunissez tous les résultats de vos campagnes Radio, Presse, Web, TV en un seul endroit ; Créez des relevés complets avec vos résultats promo ; Surveillez vos budgets marketing par poste en toute simplicité…
Management : Gérez simplement les différents projets de vos artistes (tournées, disques, remixes, etc.) ; Contrôlez rapidement vos recettes et dépenses ; Gérez tous vos contacts en un seul endroit …

Visiter le site web

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Pour l’occasion on vous a concocté un petit quiz dédié au « World Wide Effects », l’internationale Jarring Effects ! De Cape Town à Detroit, en passant par le Japon ou le Mali, le « World Wide Effects » s’étend un peu plus chaque année sur la surface du globe !

Quel est le nom du nouveau film d’Arno Bitschy ? Avec qui Vibronics a t’il sorti un album au début de l’année ? Quel groupe a intitulé son dernier album « Meian » ? Autant de questions qui permettront de vous mettre à jour sur nos actus, et qui vous feront sans doute découvrir des choses !

Et comme les fêtes de fin d’année sont également synonymes de cadeaux, Jarring Effects joue les pères noël en t’offrant des cadeaux tout droit sorti de sa hotte à la fin ! On joue ?

Quel groupe suit-on dans le documentaire d'Arno Bitschy "Resilience" ?

L’album de Brain Damage et Harrison Stafford (Groundation) Liberation Time est désormais disponible au format Double Vinyle Gatefold !
Pour le commander, direction CD1D
Également disponible au Shop Jarring Effects : 13 rue René Leynaud, 69001 Lyon.

Passés respectivement maîtres internationalement reconnus dans les styles reggae et dub, qu’ils développent parallèlement depuis bientôt 20 ans sans jamais réellement se rencontrer, les deux protagonistes s’évertuent à en bousculer les codes, dans le respect toujours plus grand de leurs origines jamaïcaines. Deux décennies au service d’un combat sans merci contre l’orthodoxie musicale, au profit de métissages, qui ont toujours contribué à faire évoluer les choses de l’histoire de la musique et des arts de manière plus générale. En témoignent la fusion du jazz et des différentes musiques traditionnelles jamaïcaines dans le cas d’Harrison Stafford et notamment de son extraordinaire aventure avec Groundation, ainsi que les innombrables expérimentations de Martin Nathan, au fil de la foisonnante discographie de Brain Damage, aux orientations toujours plus improbables et aventureuses.

De cette rencontre inattendue naîtra donc l’album Liberation Time , qui ravira bon nombre des amateurs des travaux des deux artistes, tant tout ce qui contribue à faire leurs particularités respectives y est représenté. La voix unique d’Harrison Stafford lui sert ici de vecteur pour asséner de manière toujours plus élégante un message fédérateur centré autour de l’auto-émancipation par la musique et sa vision universaliste de la foi rastafarienne. L’écriture et la production de Brain Damage quant à elles apparaissent toujours plus fines et personnelles, intellectualisées mais néanmoins viscérales.

11/10 – Le Moulin – Marseille (13)
12/10 – Victoire 2 – Montpellier (34)
13/10 – Les Docks – Cahors (46)
14/10 – Les Abattoirs – Bourgoin Jallieu (38)
15/10 – La Moba – Bagnols s/Cèze (30)
16/10 – Festival Roots’Ergue – Baraqueville (12)
18/10 – Atelier 210 – Bruxelles (BE)
19/10 – Le Moloco – Audincourt (25)
20/10 – Le Brise glace – Annecy (74)
21/10 – Le Clapier – St Etienne (42)
22/10 – Issoudun Reggae Temple – Issoudun (36)
14/11 – L’Autre Canal Nancy – Nancy (54)
15/11 – Les Tanneries – Dijon (21)
17/11 – L’Orange Bleue / Bords 2 Scènes – Vitry-Le-François (51)
18/11 – Stereolux – Nantes (44)
22/11 – Le Camji – Niort (79)
23/11 – Le Temps Machine hors les murs – Tours (37)
24/11 – Chauffer Dans La Noirceur – Montmartin s/Mer (50)
25/11 – Télérama Dub Festival – Paris (75)
26/11 – Le Grand Mix – Tourcoing (59)

JFX Studio

Cette année, le JFX Studio fête ses 10 années de présence au cœur de la Croix Rousse (Lyon) !

Comme le label du même nom, Jarring Effects Studio défend la diversité des cultures, au sens des particularités. Ici pas d’idées préconçues : on aime les grosses basses comme les petits tambourins. Le JFX Studio a a cœur d’élaborer en collaboration étroite avec l’artiste son identité originale, qui viendra signer le processus de création de sa musique.

C’est Céline Frezza qui est en charge du studio depuis plus de 10 ans. Elle démarre sa carrière dès 1998, d’abord comme musicienne MAO, puis en tant qu’assistante au JFX studio, dont elle devient la responsable en 2002. Elle apprendra aux côtés de Jean-Pierre Spirli (High Tone, Philippe Découflé, Benjamin Biolay, Les Wampas, VRP, etc.), Fred Norguet (Ez3kiel, Lofofora, Les Hurlements d’Leo, Burning Heads, Sleeppers, Seven Hate, Kaly Live Dub, etc.) et tout ce que Lyon compte de bons ingénieurs du son !

Prestations :
Audio -> enregistrement, mixage, réalisation artistique, mastering, pressage…
Audiovisuel -> prise de son, montage sonore, post production…
Location à la journée à partir de 240€ (possibilité d’hébergement).

Ils sont passés par le studio :
High Tone, Brain Damage, Oddateee, Cape Town Effects, Al Tarba, Kaly Live Dub, Uzul, Dj Twelve, Picore, Pethrol…

Site web

MaMA Festival 2017
Jarring Effects

Jarring Effects sera présent pour cette nouvelle édition du MaMA Festival, qui s’annonce une fois encore riche en belles découvertes et en décibels ! L’artiste luxembourgeois Aamar dévoilera en live son nouvel EP Paralysis à paraître sur le JFX Lab, et nous présenterons également le logiciel Details, destiné aux différents acteurs de l’industrie musicale et développé en collaboration avec Jarring Effects !

AAMAR Live 19/10 chez Carmen :
Originaire du Luxembourg, Aamar est un producteur d’ambient/electronic aux touches Soul et Hip-Hop. Il se lance dans la musique tout d’abord comme collectionneur de vinyles, puis commence à produire en 2006, après avoir été influencé par des artistes comme J-Dilla ou encore par la scène « beat » de Los Angeles.
C’est en 2011 qu’il décide de se focaliser sur la musique electronique, après avoir découvert des artistes comme Toro Y Moi, Chrome Sparks, Tycho… Depuis Aamar a fait du chemin, le protégé de Sun Glitters accumule les concerts en Europe et les sorties d’EP ! Son nouvel EP paraîtra le 12 octobre prochain sur le JFX Lab !

Découvrez Details le 18/10 au MaMA Invent :
Details est un logiciel complet servant les acteurs de la musique. Cet outil, déjà présent sur le territoire allemand, est rapidement devenu indispensable du fait des évolutions du secteur et apparaît aujourd’hui comme une nécessité. Ainsi Jarring Effects a, en collaboration avec Details, su adapter celui-ci aux particularités du marché français. La présentation, qui aura lieu le mercredi 18 octobre, a pour but de vous montrer les fonctionnalités du logiciel et notamment la gestion de certaines parties de l’administration de votre structure afin de vous économiser du temps et de l’énergie.

www.detailsdetails.eu

Aamar

Oscar Gonzàlez Guache est l’un des artistes phares de la nouvelle scène street art en Colombie, puisant ses racines dans la culture sud-américaine, et y apportant un souffle de modernité. Nous avons pu le rencontrer lors de notre dernier séjour en Colombie, à l’occasion du projet « Give Peace A Chance To PLay Dub ». Il sera à Lyon le 15 septembre prochain à l’occasion du TrubLyon Festival.

Le Petit Bulletin l’a rencontré afin d’en savoir plus sur ses influences, son travail, ses projets…

Comment avez-vous commencé le graff ?
Guache : J’ai commencé à peindre mes images dans la rue de manière régulière en 2003. Avant ça, j’avais déjà peint pour soutenir des causes sociales. Je viens de l’école de design graphique et j’ai toujours aimé les travaux d’impression, particulièrement la sérigraphie. Au début des années 2000, j’éditais des fanzines et peu à peu, a germé l’idée de produire mon travail de manière autonome : j’ai exploré les techniques de reproduction de l’image avant de m’arrêter sur le dessin au pochoir. Là, j’ai rencontré plusieurs graffeurs et j’ai commencé à peindre avec eux.

Quelles sont vos techniques et supports préférés ?
Je combine peinture acrylique et spray. J’utilise des outils de design graphique pour mes compositions, photomontages, projections… Mais j’aime constamment explorer de nouvelles techniques pour mes réalisations murales.

Quels artistes vous ont inspiré ?
De nombreux artistes m’ont inspiré, aussi bien dans le street art que dans le muralisme traditionnel, dans la gravure et la sérigraphie. J’aime beaucoup le travail de Ródez, Stinkfish, David Alfaro Siqueiros, Axel Void, Decertor… Mais aussi des graveurs comme Leopoldo López, Mazatl, ou Artemio Rodríguez.

Où trouvez-vous votre inspiration ?
Mes peintures murales et mes gravures sont largement inspirées de la culture populaire d’Amérique Latine et du symbolisme des nations ancestrales d’Amérique du Sud. Je m’inspire également beaucoup d’illustrations contemporaines.

Quelle est votre conception du street art d’aujourd’hui ?
Je pense que l’art urbain et le muralisme contemporain sont devenus une expression propre, à mi-chemin entre deux cultures : l’underground et le mainstream. Le street art devient un sujet commercial, et le système économique et culturel tire profit de cet engouement pour en faire une attraction touristique.
Le graffiti reste un moyen d’expression radical et transgressif qui garde ses propres codes, en restant à l’écart de l’engouement populaire et de l’acceptation sociale du street art, qui se fera progressivement.

Lire l’intégralité de l’interview

Quizz Jarring Effects

Es tu vraiment aussi fan de Jarring Effects que tu le prétends ? Teste tes connaissances pour le savoir !

Pour les vacances on vous a concocté un petit cahier d’exercices : quelle est la nationalité des MCs de D.Lights ? Combien d’EPs ont sorti les Dub Invaders l’an passé ? Quel est le nom du dernier album de Filastine & Nova ?

Autant de questions qui vous permettront de savoir si vous êtes à jour sur nos sorties, et qui vous feront sans doute découvrir des choses !

Et comme on est sympas, on vous offre des cadeaux à la fin ! Alors c’est parti pour un petit quizz de culture gé à la sauce Jarring Effects !

De quel album est tiré cette image ?

Details est un logiciel complet servant les acteurs de la musique. Cet outil, déjà présent sur le territoire allemand, est rapidement devenu indispensable du fait des évolutions du secteur et apparaît aujourd’hui comme une nécessité. Ainsi Jarring Effects a, en collaboration avec Details, su adapter celui-ci aux particularités du marché français.

La présentation, qui aura lieu le mercredi 12 juillet dans les locaux de Lobster – Pôle des musiques actuelles à Lyon (11 Bis rue Dugas-Montbel – 69002 Lyon), a pour but de vous montrer les fonctionnalités du logiciel et notamment la gestion de certaines parties de l’administration de votre structure afin de vous économiser du temps et de l’énergie.

Les inscriptions pour assister à la présentation de Details sont ouvertes.

Details propose notamment selon les besoins les modalités suivantes :
Label : Gestion de vos répertoires de métadonnées, d’imports des ventes et des coûts afin d’éditer vos relevés de royautés; Générez facilement des labels copies, agenda des sorties et catalogues ; Obtenez des relevés précis des recettes et dépenses par sorties, produits et titres ; Suivez en un coup d’œil l’avancement de la production et l’état de vos stocks ; Exportez les métadonnées et fichiers audio directement depuis Details ; Gérez vos comptes de royautés et liez simplement les frais recoupables prévus aux contrats.
Booking : Gérer les dates de manière intuitive ; gestion tout-en-un de la logistique (voyage, hôtel, contact) ; relevés des recettes ; Offrez une application mobile gratuite à vos artistes, managers et agents ; Améliorez la communication entre agents et promoteurs avec des formulaires en ligne.
Promotion : Réunissez tous les résultats de vos campagnes Radio, Presse, Web, TV en un seul endroit ; Créez des relevés complets avec vos résultats promo ; Surveillez vos budgets marketing par poste en toute simplicit ; Personnalisez vos types de medias et catégories.
Management : Gérez simplement les différents projets de vos artistes (tournées, disques, remixes, etc.) ; Contrôlez rapidement vos recettes et dépenses ; Gérez tous vos contacts en un seul endroit ; Calculez et facturez rapidement vos cachets de management…

Et bien d’autres possibilités sont encore prévues !!!

Visiter le site web de Details

Après s’être produit en fin d’année dernière pour plusieurs dates sous la formule Dub Invaders, le crew retourne au pays du soleil levant ! Durant une semaine, High Tone travaillera à la conception de son nouvel album au cours d’une résidence à Morning House (Chengdu), et rencontrera par ailleurs différents artistes chinois.

La semaine s’annonce chargée, puisque le groupe se produira également pour 4 dates :
13/05 – NUT Live House – Chongqing (CHN)
19/05 – Morning House – Chengdu (CHN)
20/05 – SD Livehouse – Guanzhou (CHN)
21/05 – Mao Livehouse – Shanghai (CHN)

Lien vers l’événement

Le mercredi 12 avril, Formations Jarring Effects & Lyon Ableton User Group invite PJ Pargas à la Méduze (Lyon) ! Au programme, prises de son de bruits en tout genre et manipulation sonore en compagnie de Flore et de UZUL, les enseignants pédagogiques !

PJ Pargas Artiste protéiforme, PJ Pargas viendra nous parler sound design, musique concrète et électronique. Venez découvrir sa façon d’expérimenter et de composer avec Ableton Live et comment il crée de la matière sonore afin d’en extraire des banques de sons uniques. Un véritable cabinet de curiosités sonores composé de bruits bizarres, de rythmes bancals et de nappes étranges. L’ensemble sera réalisé en direct, à partir de sons électroniques et d’objets en tout genre…(Ustensiles de cuisine, outils pour le bricolage, jouets, vieux instruments…), bref…tout ce qui lui tombe sous la main et qui peut faire du bruit…
Ce rendez-vous sera donc axé sur le Sound Design et la prise de son. Un pur moment d’inspiration!

Toutes les informations sur la page de l’événement

http://formation-jarringeffects.net/

Le nouvel album de Filastine & Nova sort le 28 avril prochain chez Jarring Effects.
Mixmag vous en parle dans sa série Essential listening, série dédiée aux meilleurs talents de la scène électronique : « Un duo qui transcende les frontières géographiques et culturelles »

Un grand merci à eux !

Lire l’article

Le nouvel album de Filastine, Drapetomania, sortira le 28 avril prochain chez Jarring Effects.
Sur ce quatrième album, le groupe illustre le concept de «dromomanie» en dénonçant l’aliénation par le travail, le non-respect de l’être humain et cette fuite constante des peuples. Musicalement, Drapetomania offre une synthèse audacieuse mixant psychédélisme, post folk tropicale et esprit punk !

Pour l’occasion, Trax a rencontré Grey Filastine pour une interview dans laquelle il évoque ce nouvel album, ainsi que ses nombreux projets à venir ! Lire l’interview

Et si Detroit n’était pas en ruine ? Et si tout ce que répètent les médias à son propos n’étaient que mensonges ? Ce documentaire propose un road trip dans l’une des villes les plus énigmatiques des États-Unis, ravagée par la dernière crise économique. Un voyage en compagnie de deux regards, deux rappeurs. À travers eux se dessine une ville à moitié vide peuplée de militants, de citoyens concernés, de déclassés qui semblent se cacher du reste du monde. Dans ce voyage, la musique résonne de toute part, des rues quasi désertes, aux grands building abandonnés, à travers les fermes urbaines et envahissant les friches industrielles.

« Resilience » met en lumière D.Lights, le groupe de hip-hop de Détroit né d’une rencontre artistique et humaine internationale au sein de laquelle on retrouve deux producteurs : Charles Trees et Yoggy One, et trois rappeurs et rappeuses de la scène hip hop de Détroit : Finale, Miz Korona et Intricate Dialect.

Le documentaire sera diffusé à partir de 20h30 au Périscope (Lyon), toutes les infos sont disponibles sur la page de l’événement.

Dub Invaders se produira ce soir au grand complet pour la 12ème édition de la Dub Echo au Transbordeur (Lyon), accompagné d’Omar Perry, Shanti D et Sir Jean !
Pour l’occasion on vous a réservé une petite surprise : une Dub Box !
Son contenu : les 4 maxis « Dub Invaders Vol.3« , ainsi que l’anthologie triple Cd « Mission Completed« , autant vous dire que c’est collector !
Pour vous en procurez une, passez donc nous voir à notre stand JFX !

Pin It on Pinterest