UA-20117402-1

Meï Teï Shô


WWW

Meï Teï Shô, kezako ? Ce terme japonais décrit l’état de transe suite à une surconsommation de riz. C’est aussi ce qu’on a voulu faire avec notre musique : évolutive et répétitive. Répéter sans ressasser, évoluer sans effacer. De la permanence dans le mouvement, du changement immanent. Telle est la formule de base, élaborée depuis six ans, au-delà des formats préétablis.

Loin des sentiers d’une gloriole éphémère, plus près du middle of nowhere, ces cinq musiciens tournent et retournent un public, détournent clichés et poncifs en tout genre. On n’a pas eu l’idée de faire du jazz, de l’afrobeat, de la jungle ou je ne sais quoi. Nous, on se contente de faire de la musique. Après, on laisse le soin des étiquettes à ceux dont c’est le métier.

On peut souhaiter bonne chance à celui qui se risquerait à mettre une appellation certifiée conforme à Meï Teï Shô, tant leurs effusions éclectiques débordent de bonnes vibrations, sans aucune limite, avec pour seul guide l’envie de créer, de donner leurs visions d’un monde de musiques décloisonnées et ouvertes à tous les possibles, même improbables.

Du jazz libre entre guillemets, du funk entre les lignes, de l’électronique en pointillés, mais aussi un bon fond de dub, de l’afro-rock comme force de percussion, mais encore du hip-hop à mots couverts, du hardcore pour l’énergie, des échos de m’balax, des fragments de folk, de la soul rauque Qu’importe le matériau pourvu qu’ils aient l’ivresse. Entrez dans la transe.


s/t
How do you sleep?
Burn Babylon Burn
Lô Bâ
Dance & Reflexion



Missing FX! Aucun live prévu pour l'instant. Consulter les lives pour tous les artistes JFX.


Pin It on Pinterest