UA-20117402-1
Sélectionner une page

En juillet dernier, Les Mamans du Congo et RROBIN enflammaient un été 2020 caniculaire avec « Boum », premier extrait de leur futur album. Salués par la presse, le collectif afro-féministe congolais et le producteur français nous dévoilent jeudi 17 septembre un nouveau morceau du projet ! De quoi nous donner l’eau à la bouche avant sa sortie le 13 novembre prochain.

Dirigé par la chanteuse et percussionniste charismatique Gladys Samba, le groupe féminin les Mamans du Congo voit le jour en 2018 à Brazzaville. Dans un projet où la danse fusionne avec les berceuses ancestrales Kongos, les cinq mamans chantent en Lari l’histoire de leur peuple ainsi que le quotidien des femmes congolaises mis en musique sur des rythmiques complexes jouées avec des fourchettes, assiettes, paniers, pilons et matériel de récupération. Le collectif rencontre en 2019 le producteur français RROBIN, spécialiste des beats hip-hop et house. Beatmaker préféré de Grems, il s’intéressait déjà aux nouvelles voix urbaines africaines sur son premier album Déluge où le rappeur sud-africain Spoek Mathambo figurait parmis les invités.

“Bordel de Rap”, le deuxième single du projet est une production explosive aux accents hip-hop et électroniques, rythmée par les berceuses ancestrales et le flow de Gladys. Les choeurs des mamans subliment la voix entraînante de la chanteuse tandis que le beat sec s’accorde subtilement aux couplets rappés. Sur ce titre afro-hip-hop, Les Mamans du Congo et RROBIN évoquent les difficultés des congolais et congolaises abandonnant leurs villages et familles pour trouver du travail à Brazzaville.

« Des berceuses bantoues interprétées avec fourchettes et percussions maison, puis rhabillées de house et de beats, qui rafraîchissent l’oreille et nous dégourdiront bientôt les guiboles lors de leur tournée en 2021. » Télérama

 

« Sur un son électro, elles y invitent les femmes à s’émanciper du patriarcat et des contraintes familiales. » Le Monde

 

Pin It on Pinterest